Aller au contenu principal
Assurance vie : comment choisir le bon contrat ?

Assurance vie : comment choisir le bon contrat ?

Vous désirez souscrire à une assurance vie, mais vous ne savez pas vers quel contrat vous tourner ?
Il y a, en effet, de nombreux critères à prendre en compte afin de sélectionner celui qui vous conviendra le mieux. Avec ces centaines d’offres, l’assurance vie est le produit d’épargne préféré des Français. Suivant votre projet, vous devez opter pour une assurance vie qui s’adapte à vos besoins.
Cet investissement sur le long terme doit également vous permettre de fructifier votre épargne. Alors comment choisir le bon contrat d’assurance vie ?

 

Les différents contrats

Le contrat monosupport

Le contrat monosupport permet d’investir dans un contrat 100 % en fonds euro. Les fonds en euros sont des supports appréciés par les épargnants. Effectivement, leur capital est garanti et sécurisé, et génèrent ainsi toute l’année de la rentabilité. Néanmoins, celle-ci est assez faible (entre 1 % et 2,5 %). Ce type de contrat est recommandé pour les profils d’investisseurs prudents. De plus, vous pouvez effectuer une gestion libre, afin de réduire le coût des frais. En effet, le contrat monosupport vous permet de placer votre argent en toute tranquillité sans une grande connaissance des marchés financiers. De plus, tous les ans, les intérêts générés sur les fonds en euros sont soumis aux prélèvements sociaux de 17,2 % et directement prélevés par la compagnie d'assurance vie.

 

Le contrat multisupport

À l’inverse, un contrat multisupport vous permet d’investir sur différents actifs. Vous pouvez alors répartir votre argent, par exemple, à 50 % sur le fonds en euros, et 50 % en unités de compte (UC). Les unités de comptes peuvent être des fonds en actions, en obligations, des parts d’OPCVM (Organisme de placement collectif en valeurs mobilières), etc. Les unités de compte sont plus risquées, car elles évoluent selon le marché financier : votre capital n’a aucune garantie et vous pouvez subir des pertes. Ce type de contrat est recommandé pour les profils d’investisseurs équilibrés ou dynamiques. Ces derniers pourront placer leur argent sur un plus grand nombre d’unités de compte, et garder une sécurité avec un peu de fonds euro. Le contrat multisupport est le plus plébiscité pour diversifier et fructifier son épargne.

 

Trouvez les meilleurs placements en 2 minutes

Nous vous proposons 3 solutions de placement adaptés à votre profil et selon vos objectifs.

 

Faire mon bilan personnalisé

 

Les critères primordiaux

Les frais de l’assurance vie

Pour choisir le bon contrat d’assurance vie, il faut examiner les frais que propose l’assureur.

 

En effet, il existe 3 types de frais à connaître afin de limiter la perte de rendement :

  • Les frais de versement : vous les réglez à la souscription, avec le versement initial sur votre contrat, puis pour tous les prochains versements. Ces frais varient entre 0 % et 5 % du montant investi.
  • Les frais d’arbitrage : ce sont les frais qui vous permettent de transférer vos fonds d’un support à un autre. Ils varient entre 0 % et 1 % du montant transféré.
  • Les frais de gestion : chaque année, vous réglez la gestion de votre contrat. Ils sont obligatoires et varient selon le support (en moyenne entre 0,50 % et 1 %).

 

L’expertise de l’assureur

En ouvrant un contrat d’assurance vie, vous confiez votre épargne à votre assureur. Il est donc nécessaire de connaître la compagnie d’assurance dans laquelle vous souscrivez votre contrat. C’est un critère à ne pas négliger, car votre assureur doit s’engager dans une gestion vigoureuse de votre capital. En plaçant votre argent dans une assurance vie, vous souhaitez l’accroître et garantir votre patrimoine. Il est important d’instaurer un climat de confiance entre l’assureur et vous, notamment, afin de pérenniser votre investissement sur la durée des garanties du contrat.

 

Les critères à respecter

La performance du contrat

La plupart des objectifs lors de la souscription à une assurance vie, c’est le rendement. Tous les contrats proposent une enveloppe sans plafond, plusieurs supports d’investissement et une fiscalité attrayante lors du rachat de contrat ou en cas de décès. Cependant, tous les contrats ne se valent pas tous. Leur performance dépendra du choix des différents actifs. Sachez qu’en 2019, le taux moyen de rendement d’un contrat d’assurance vie était de 1,40 %. Privilégiez une assurance vie avec une performance similaire, voir supérieur.

 

La diversité des supports

Pour choisir un bon contrat, vous devez diversifier vos supports. Cela générera une meilleure rentabilité. Surveillez que la compagnie d’assurance met à disposition un large choix d’unités de compte. Il est, en effet, conseillé d’investir dans plusieurs actifs afin de perdre le moins d’argent possible.

 

Placez votre capital dans plusieurs compartiments :

  • OPCVM (actions, diversifiées, obligataires, monétaires, etc.) ;
  • SCPI ou SCI (Société Civile de Placements Immobiliers ou Société Civile Immobilière) ;
  • OPCI (Organismes de Placement Collectif en Immobilier) ;
  • Produits structurés.

 

Il existe aussi plusieurs fonds en euro. Renseignez-vous auprès d’un professionnel afin de placer votre épargne dans des fonds euro rémunérateur, aussi appelé fonds euro alternatif. Ils ont un rendement plus élevé que les fonds euro classique. Dans tous les cas, choisissez un contrat qui vous permettra de varier et de développer votre placement sur le long terme.

 

comment-fonctionne-la-loi-pinel-350x220

Comment fonctionne la loi Pinel ?

Pour inciter les contribuables à investir dans le locatif neuf, le dispositif loi Pinel offre une réduction d’impôt exprimée en % du prix d’achat, déterminé en fonction de la durée de la mise en location.

 

Lire la suite ➔

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :