Aller au contenu principal
Loi Pinel : les nouveautés en 2020

Loi Pinel : les nouveautés en 2020

Créée en 2014, la loi Pinel est devenue très populaire. En effet, en 2019, les acquisitions dans l’immobilier locatif ont connu un franc succès.
Sachez que vous pouvez toujours investir dans un logement tout en bénéficiant des avantages du dispositif Pinel jusqu’au 31 décembre 2021. Seulement, quelques changements ont eu lieu pour cette avant-dernière année de possibilité d’investissement locatif avec le dispositif de défiscalisation Pinel.
Vous devez les connaître afin de profiter des avantages de ce dispositif.
Voici les nouveautés 2020 pour la loi Pinel.

 

Les principes de la Loi Pinel

Rappel de son fonctionnement

Cette loi de défiscalisation immobilière a été élaborée par le gouvernement pour promouvoir la construction de biens immobiliers locatifs en France. Elle permet, en effet, d’acquérir un logement neuf pour le louer et profiter ainsi d’une réduction d’impôt. Cet avantage fiscal se calcule selon le prix d’achat du bien dans la limite de 300 000 euros et 2 acquisitions par an et sur la durée de votre engagement.

 

Il faut, cependant, répondre à certains critères pour être éligible au dispositif :

  • Acheter un logement neuf ou ayant été réhabilité dans une des zones prévues loi Pinel ;
  • Respecter les normes énergétiques en RT 2012 ;
  • Louer votre bien en habitation principale.

 

De plus, vous devez respecter un plafond de loyer qui sera 20 % inférieur en moyenne que celui du marché. Il en est de même avec le plafond des ressources des locataires que vous devez prendre en compte pour louer votre bien.

 

comment-fonctionne-la-loi-pinel-350x220

Comment fonctionne la loi Pinel ?

Pour inciter les contribuables à investir dans le locatif neuf, le dispositif loi Pinel offre une réduction d’impôt exprimée en % du prix d’achat, déterminé en fonction de la durée de la mise en location.

 

Lire la suite ➔

 

Rappel de ses avantages

Pour comprendre les nouveautés de la loi Pinel en 2020, il faut s’intéresser à ses atouts. Afin de bénéficier d’une réduction d’impôt, vous devez louer votre logement durant minimum 6 ans et reconductible jusqu’à 12 ans. Grâce à cela, cet avantage fiscal peut grimper jusqu’à 63 000 €. Cela signifie que vous profitez de 12% de réduction d’impôt pour 6 ans, 18% pour 9 ans et 21% pour 12 ans. Au terme de votre engagement, vous pouvez décider de continuer à louer, de revendre votre bien, ou de le garder pour vous comme résidence principale ou secondaire. Cet investissement est très rentable, et il vous permet de vous constituer un patrimoine immobilier pérenne.

 

Les changements en 2020

Fin des constructions individuelles en 2021

Actuellement, vous pouvez bénéficier des avantages de la loi Pinel sur des constructions de maisons individuelles. Cela sera encore possible jusqu’au 31 décembre 2020. Effectivement, à partir du 1er janvier 2021, vous serez dans l’obligation d’investir dans des constructions collectives. Cela signifie que si vous voulez bénéficier des avantages de défiscalisation proposés par le dispositif Pinel, vous devrez orienter votre investissement vers un appartement.

 

Toutefois, il est important de souligner que l’essentiel des investissements réalisés avec le dispositif Pinel portent sur des appartements et ce, même si investir dans une maison individuelle peut s’avérer un choix stratégique intéressant : occupation par des familles qui restent en place plus longtemps et prennent soin du logement de manière plus tangible, faibles charges de co-propriété.

 

Sous certaines conditions

Le gouvernement veut favoriser les logements collectifs, pour empêcher de nouvelles constructions de maisons individuelles. D’ailleurs, cela se ressent dans le cadre du nouveau PTZ (Prêt à Taux Zéro) 2020. Cependant, il n’est pas exclu de trouver dans une des villes éligibles à la loi Pinel, un terrain constructible pour y bâtir un pavillon. L’objectif étant évidemment de continuer à loger au mieux le maximum de personnes dans des zones dites tendues (les grandes métropoles et leurs banlieues notamment, où le besoin en logements est particulièrement fort). Votre construction ou l’achat d’un bien collectif devra toujours respecter les conditions Pinel, avec les loyers plafonnés selon la zone et un plafond des revenus pour le(s) locataire(s). Le coût de votre investissement reste également inchangé : il ne doit pas excéder les 300 000 €.

 

Pourquoi et comment réaliser un investissement Pinel ?

Investir en loi Pinel peut rapporter gros. En effet, non seulement vous générez de nouveaux revenus locatifs mais en plus vous bénéficiez d’un avantage fiscal.

 

Lire la suite ➔

 

Des zones Pinel modifiées

Des tests en Bretagne

La Bretagne joue les « cobayes » pour un nouveau zonage. En effet, depuis début 2019, vous pouvez prétendre à votre réduction d’impôt sur le revenu uniquement sur certains lieux restreints dans cette région. Ce sont des communes qui correspondent à un fort effet de l’offre et la demande. Ce test se termine en même temps que la fin programmée du dispositif : le 31 décembre 2021 avec un bilan en septembre 2021. L’objectif est de comprendre l’impact de la location dans des zones différentes, mais où la demande est très importante. Cela encourage les investisseurs à acquérir des logements en périphérie, notamment.

 

Des modifications dans les zones

La dernière nouveauté 2020 pour le dispositif Pinel, est un changement pour Poitiers dans la Vienne et Angers dans le Maine et Loire. Ces deux villes ont, en effet, été classées dans la zone B1. Il faut savoir que depuis mars 2019, les zones B2 et C ne sont plus éligibles à la loi Pinel. Ces zones font partie du reste du territoire, c’est-à-dire, qu’elles ne concernent pas les grandes villes et les périphéries. Il reste, néanmoins, quelques exceptions, avec un contrat de défense suite à la fermeture de site militaire. Besançon, par exemple, peut encore profiter du dispositif Pinel, même si elle est en zone B2.

 

Calculez votre économie d’impôts avec notre simulateur Pinel

Jusqu’à 63 000€ d’économie d’impôts sur 12 ans

 

Calculer maintenant

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :