Aller au contenu principal

Comment défiscaliser avec une assurance vie ?

Les souscripteurs d’un contrat d’assurance vie s’intéressent aux possibilités de défiscalisation de leur placement. Explications des différentes options.

La question centrale quand on réfléchit à la souscription d’une assurance vie est de savoir s’il est possible de défiscaliser son placement et à quelles conditions. Dans cet article, nous ferons le point sur le régime d’imposition applicable.

 

  1. COMMENT LES GAINS DE L'ASSURANCE VIE SONT ILS TAXES
  2. FISCALITE EN CAS DE RACHAT
  3. FISCALITE ASSURANCE VIE EN CAS DE DECES

 

Comment défiscaliser avec une assurance vie ?
 

 

Comment les gains de l’assurance vie sont-ils taxés ?

L’assurance vie est un placement qui présente un certain nombre d’avantages en matière de fiscalité. Mais avant d'évoquer les mécanismes de défiscalisation, il est important de comprendre le système de taxation complexe des gains d'une assurance-vie.

 

La taxation des revenus de l’assurance vie

La taxation varie selon le :

  • Le type de contrat
  • La durée de détention de l’assurance
  • Le terme du contrat : en cas de vie ou de décès de l’assuré

En simplifiant, on peut résumer le mécanisme comme ceci : plus un contrat d’assurance vie est ancien, moins l’assuré paiera d’impôts.

Durée Prélèvement forfaitaire libératoire
Au delà de 8 ans 0 % si la plus value est inférieure à 9 200€ pour un couple ou 4 600€ pour un célibataire (abattement annuel). Au delà de ce montant, les plus value sont taxées à 7.5 %
Entre 4 ans et 8 ans 15 %
Entre 0 et 4 ans 35 %

Les taux indiqués ne tiennent pas compte des prélèvements sociaux

 

Assurance vie : la limite des 8 ans

Au-delà de 8 ans, le titulaire du contrat d’assurance vie voit ses gains soumis à une imposition de 7,5 %. Cependant, seuls sont imposable les revenus au-delà d’un seuil annuel de 4 600 euros pour une personne célibataire ou de 9 200 € pour un couple.

 

Pour les contrats souscrits sur une période inférieure à 8 ans, le régime fiscal est différent et des prélèvements obligatoires sont appliqués :

  • Si le retrait est effectué avant la fin de 4ème année de contrat, 35 % des gains (plus-value) sont imposables
  • Si le retrait est effectué entre la 4ème et la 8ème année, 15 % des gains sont imposables.

 

Enfin, la défiscalisation peut être totale en cas d’incident comme un licenciement, une invalidité ou une liquidation judiciaire.

 

 

Fiscalité en cas de rachat

Le mécanisme d'imposition est le même que celui applicable aux rachats partiels. La défiscalisation en cas de rachat du capital dépend de l’ancienneté du contrat. Plus l’assurance est ancienne, moins l’assuré paie d’impôt sur sa plus-value et ses intérêts.

Quant aux prélèvements sociaux, ils sont appliqués dans tous les cas.

 

 

La fiscalité de l’assurance vie en cas de décès

L’assurance vie représente un placement intéressant pour la transmission du capital en cas de décès. Indépendante des régimes successoraux classiques, elle bénéficie d’une fiscalité favorable dont les modalités diffèrent en fonction de l’âge de l’assuré durant les versements.

 

 

NOS CONSEILLERS EN GESTION IMMOBILIÈRE SONT A VOTRE SERVICE !

etre rappeleprendre rendez vous


calculer PAI

 

AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :