Aller au contenu principal

Les avantages et inconvénients de l'assurance vie ?

L’assurance vie est un produit d’épargne aux avantages et inconvénients divers, qu’il faut considérer avant de décider à souscrire ce type de contrat. Explications.

L’assurance vie est un placement qui consiste à déposer sur un compte une somme d’argent pendant une période délimitée afin de récupérer à la fin du contrat les intérêts produits par votre versement, en plus de votre capital d’origine. Dans cet article, vous verrez qu’il offre des avantages en termes de fiscalité et de flexibilité mais aussi des inconvénients, comme ses frais divers et pénalités en cas de divorce à prendre en compte.

 

  1. LES AVANTAGES D'UNE ASSURANCE VIE
  2. LES INCONVENIENTS D'UNE ASSURANCE VIE
  3. LES ALTERNATIVES A L'ASSURANCE VIE

 

Les avantages et inconvénients de l'assurance vie ?
 

 

Les avantages d’une assurance vie

Fiscalité

Le premier atout de l’assurance vie qu’il permet de bénéficier d’une fiscalité allégée. D’une part parce que les plus-values réalisées après 8 ans sont soumises à un régime fiscal spécial. D’autre part, en cas de décès, le capital n’entre pas dans la succession. Les bénéficiaires profitent d’exonération de droits de succession (cas du conjoint ou partenaire PACS) ou d’abattements (enfants).

 

Et Flexibilité

Le deuxième atout de l’assurance vie est sa flexibilité. Le nombre de souscriptions étant illimité, le titulaire peut adopter plusieurs contrats d’assurance vie. De plus, elle offre différents choix de gestion.

 

Ces options définissent les services financiers inclus dans votre contrat et qui vous permettent de répartir votre épargne entre plusieurs placements :

  1. La gestion profilée : vous faites gérer votre contrat par un expert financier tout en restant maître des décisions finales
  2. La gestion progressive : vous investissez progressivement sur les marchés, afin d’éviter de placer massivement votre argent au mauvais moment.
  3. La gestion sous mandat ou pilotée : vous confiez votre épargne à une société experte qui sélectionne pour vous les supports d’investissement.

 

En outre, le souscripteur peut axer ses placements vers les marchés financiers pour ensuite s’orienter vers les fonds en euros. Ce que l’on préconise en général après 70 ans. Enfin, la gestion libre permet au souscripteur de choisir ses placements, sans passer par un expert.

 

 

Les inconvénients d’une assurance vie

Frais de gestion

Le premier désavantage de l’assurance vie est l’ensemble des frais concernés.

Entre les frais d’entrée, de gestion et d’arbitrage, les dépenses engagées peuvent être assez onéreuses.

 

  • Les frais de gestion varient d’un contrat à l’autre. Ils sont en moyenne compris entre 0,6 % et 1 % du capital total constitué.
  • Les frais d’arbitrage s’appliquent quand vous modifiez les supports sur lesquels vous avez investi. Ils s’élèvent entre 0 et 1 % du montant transféré. Ils peuvent également être forfaitaires, c'est-à- dire un montant préalablement défini pour chaque transfert.
  • Les frais sur versement appelés aussi frais d’entrée, sont prélevés à l’ouverture du contrat, à hauteur de 0 à 5 % du montant versé. Certains contrats prévoient un barème dégressif suivant le montant de la prime, mais un prélèvement supérieur à 3,5 % est peu intéressant car il pénalise votre rendement final.
 

 

Les alternatives à l’assurance vie

Il existe des solutions permettant de bénéficier des avantages d’une assurance vie sans supporter ses inconvénients. Parmi les alternatives à l’assurance vie figure le placement immobilier.

 

En effet, l’investissement dans l’immobilier dévoile une rentabilité avantageuse sur le long terme, généralement entre 10 et 12 ans.

 

De plus la rentabilité de la location est estimée entre 3 et 7 %, surtout sur les petites surfaces, particulièrement intéressantes.

 

 

 

NOS CONSEILLERS EN GESTION IMMOBILIÈRE SONT A VOTRE SERVICE !

etre rappeleprendre rendez vous


calculer PAI

 

AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :