Aller au contenu principal

Qu'est ce qu'une assurance vie ?

Connaissez-vous l’assurance vie ? Que recouvre ce terme, quel revenu tirer de cet investissement et pourquoi est-il apprécié des épargnants ? Explications pratiques.

Vous connaissez mal les différentes possibilités de placement mais vous avez déjà entendu le terme assurance vie sans trop savoir comment cela fonctionne. Dans cet article, nous verrons les avantages et les inconvénients de ce produit ainsi que les modalités pour en bénéficier.

 

  1. DEFINITION
  2. A QUOI SERT UNE ASSURANCE VIE ?
  3. QUE RAPPORTE UNE ASSURANCE VIE
  4. L'ASSURANCE VIE : LA FIN DU CONTRAT
  5. L'ASSURANCE VIE EN CAS DE DECES

 

Qu'est ce qu'une assurance vie ?

 

L’assurance-vie est un produit d’épargne par lequel l’assureur ou la banque s’engage à vous verser à la fin du contrat en plus de votre capital d’origine, les intérêts produits par votre versement. C’est un des placements préférés des Français, qui y trouvent un moyen de faire fructifier leurs actifs.

 

C'est aussi un placement rentable pour les établissements financiers qui tirent des revenus conséquents provenant des différents frais : de gestion, d'arbitrage, de versement.

 

Lire aussi : Comment fonctionnent les SICAV ?

 

 

Définition

Le principe : vous confiez un capital initial auquel viendront s’ajouter au fil du temps des revenus versés par votre assureur.

 

Un contrat d’assurance vie est un placement limité dans le temps. Au terme de celui-ci, un ou plusieurs bénéficiaires, désignés par le souscripteur, perçoivent le montant dû par l’assureur. Nous verrons que plusieurs cas de figure peuvent être définis.

 

 

À quoi sert une assurance vie ?

L’assurance vie n’est pas une assurance à proprement parler. C’est un produit d’épargne, vous allez donc récupérer l’argent investi plus des intérêts à la fin du contrat. Elle se distingue en cela d’un contrat de prévoyance.

 

L’assurance vie peut poursuivre des objectifs divers :

 

Il existe deux types de contrats :

  • l’assurance vie en euros
  • l’assurance vie en unités de compte
 

 

Que rapporte une assurance vie ?

L’assurance vie a pour objet d’allouer un capital et des plus-values périodiques en échange d’un capital versé au préalable.

 

Il existe différents types de contrats d’assurance vie :

  • Le contrat mono-support (fonds en euros) : placement vise une rémunération de 3 à 6% hors frais du capital tout en restant un placement de sécurité. Le capital est garanti par l’assureur et la rémunération est en dessous de la moyenne des autres contrats.
  • Le contrat multi-supports : il permet un large choix de supports (espèces, actions, immobilier…), certains proposant même des systèmes de gestion automatiques qui permettent à l’assuré de protéger ou d’optimiser son placement en fonction de ses besoins.

 

L’assurance vie bénéficie d’une fiscalité allégée. Les plus-values réalisées au-delà de 8 ans sont soumises à un régime fiscal favorable. Ainsi, en cas de décès, le capital est transmis aux bénéficiaires avec des allègements voire des exonérations de droits successoraux, dans le cas d’un conjoint survivant ou partenaire de PACS.

 

"Attention : Toutefois aux frais de gestion qui, mis bout à bout, peuvent peser dans vos résultats."

 

 

L'assurance vie : la fin du contrat

L’assurance vie est avant tout un outil d’épargne qui sert à faire fructifier votre placement de votre vivant.

  • Si vous êtes vivant à la fin du contrat, vous récupérez votre capital ainsi que ses « fruits », c’est-à-dire, ses intérêts. Tant que vous restez en vie, vous créez un capital suivant un régime fiscal dégressif. Que vous souhaitiez acquérir un bien ou préparer votre retraite, l’assurance vie vous verse un capital au terme du contrat.
  • En cas de décès avant la fin du contrat, celui-ci est transmis aux personnes de votre choix ou « bénéficiaires » (vos enfants, votre concubin, par exemple) que vous aurez désignés lors de la souscription ou ultérieurement.
 

 

L'assurance vie en cas de décès

L’assurance décès est un autre contrat qui s’apparente davantage à un produit d’assurance classique. Il vous permet d’assurer et de protéger vos proches lors de votre décès qui recevront votre capital dans un cadre fiscal dérogatoire. Ainsi, les droits de succession sous soumis à une taxation spécifique.

 

 

NOS CONSEILLERS EN GESTION IMMOBILIÈRE SONT A VOTRE SERVICE !

etre rappeleprendre rendez vous


calculer PAI

 

AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :