Aller au contenu principal

Quel type de biens faut-il privilégier sous la Loi Pinel ?

Grâce à la loi Pinel, établie depuis 2014, vous pouvez profiter d’une réduction d’impôt sur l’investissement locatif neuf.

Néanmoins, cet avantage fiscal doit être réalisé correctement pour parvenir à un placement intéressant, tout en respectant certaines conditions. L’achat d’un logement neuf ne doit pas être effectué à la légère. Vous devez vous tourner vers les zones et les villes où la demande est forte, mais également vers un logement qui vous permettra de louer rapidement. Évaluez les attentes de vos futurs locataires suivant la zone que vous choisirez. Ainsi, vous pourrez privilégier un type de logement en particulier avec l’investissement Pinel

 

  1. PRIVILÉGIEZ LES 2 PIÈCES
  2. PRIVILÉGIEZ LA COLOCATION
  3. PRIVILÉGIEZ LE MEILLEUR BAIL DE LOCATION

 

Privilégiez les 2 pièces

Un potentiel sur le marché de l’immobilier neuf

Lorsque vous recherchez un type de logement avec la loi Pinel, vous devez, avant tout, étudier le marché immobilier du secteur. En effet, grâce au dispositif, vous pourrez bénéficier d’un revenu supplémentaire, mais il faut, pour cela, trouver le logement parfait pour votre investissement locatif. En évaluant les opportunités de la zone géographique, vous pourrez investir dans un bien immobilier qui correspond aux attentes des locataires.


Néanmoins, toutes les grandes agglomérations françaises ont un point commun : les 2 pièces sont les logements les plus demandés ! Les futurs locataires sont, en effet, très attirés par ce type de logement. Tournez-vous vers ces biens, qui représentent une source de revenus fiable et un investissement immobilier performant sur le long terme, notamment dans le neuf.

 

Proposer un loyer moyen

Acquérir un logement neuf avec la loi Pinel présente de nombreux avantages. Il faut, cependant, respecter certaines règles et conditions fixées par le texte de la loi Pinel. Notamment, lors de la détermination d’un prix de loyer. Vous devez appliquer un plafond des loyers établis avec le dispositif de défiscalisation. Les plafonds de prix peuvent alors être différents suivant l’emplacement du logement.


En évaluant chaque territoire, vous pourrez appliquer un loyer « juste ». Si vous ne le faites pas, et que vous êtes au-dessus du seuil, vous ne pourrez pas louer votre appartement rapidement, voir ne pas bénéficier des avantages du dispositif Pinel, et donc ne pas bénéficier du dispositif de défiscalisation et de la réduction d’impôts qui en découle.

 

Privilégiez la colocation

Une meilleure rentabilité

La colocation est en vogue depuis quelques années. Au départ, elle était principalement destinée pour les jeunes actifs et les étudiants. Depuis elle se tourne vers les plus de 40 ans, et même les seniors. En effet, une colocation permet de diviser le loyer et donc les charges qui vont avec le logement. De votre côté, en tant que propriétaire, la colocation permettra une meilleure rentabilité de votre investissement en loi Pinel. Vous pouvez, en effet, louer plus cher chaque « chambre ».


D’après la loi Alur de 2014, une clause de solidarité entre les colocataires est obligatoire. Si l’un d’entre eux ne peut pas payer, les autres doivent pouvoir régler le loyer à sa place. Vous pouvez vous protéger en exigeant plusieurs garants et recevoir ainsi autant de cautions que de locataires. Enfin, généralement, si un des locataires quitte le logement, les autres colocataires cherchent eux-mêmes un remplaçant pour ne pas payer un loyer trop onéreux. C’est une opération en moins, à réaliser par vous-même. Un investissement locatif dans le neuf grâce à la loi Pinel en vue d’une mise en colocation est donc un bon plan financier, un peu plus lourd à gérer, mais qui vous permettra de profiter pleinement de la rentabilité du dispositif Pinel.

 

Différents atouts à connaître

La loi Pinel facilite l’accès au logement des ménages les plus modestes avec son plafond de ressources. La colocation est tout à fait possible dans le dispositif d’investissement Pinel. L’intérêt de ce mécanisme réside dans le fait que les ressources peuvent être calculées de manière individuelle, alors qu’en couple, elles sont additionnées. Ainsi, deux célibataires doivent respecter le plafond des ressources d’une personne seule. En tant que propriétaire, vous pouvez compter sur des revenus plus conséquents pour pallier le risque d’impayés.


Enfin, sachez que profiter de la loi Pinel vous devez louer votre logement dans les 12 mois qui suivent la « livraison ». Avec une colocation, vous trouverez des locataires plus rapidement, et votre logement sera rarement vacant. Attention tout de même à veiller à ce que vos colocataire soient éligibles pour profiter du dispositif Pinel à votre avantage !

 

Privilégiez le meilleur bail de location

En vous lançant dans l'investissement locatif neuf, vous devez établir un type de bail. Il en existe plusieurs qui diffèrent selon la durée et le motif de séjour des locataires :

- Le bail classique de location vide : d’une durée de 3 ans, vous pouvez le reconduire tacitement à l’issue de la période. Votre locataire peut y mettre un terme quand il le souhaite. Il doit alors envoyer un préavis de 3 mois, mais réduit à 1 mois pour les zones éligibles à la loi Pinel car généralement situés en zone tendue.

- Le bail mobilité : ce bail est proposé entre 1 et 10 mois. Il est destiné à des locataires spécifiques comme les étudiants, etc.

- Le bail de colocation : destiné aux personnes qui souhaitent partager un logement. Vous pouvez effectuer un contrat unique pour tous les locataires ou un contrat par locataire.

 

Questions fréquentes sur la Loi Pinel

 

✅ La Loi Pinel : c’est quoi ?

🏠 La loi Pinel est entrée en vigueur le 1er janvier 2015. C’est une loi de défiscalisation qui permet d’obtenir une réduction d’impôts lors de l’acquisition d’un logement neuf en France métropolitaine. Ce logement est destiné à être mis en location pour une durée minimum de 6, 9 ou 12 ans. La réduction d’impôts peut être de 12, 18 ou 21 % du prix de revient étalée sur 6, 9 ou 12 ans. L’investisseur se donne également la possibilité de se constituer un patrimoine.

✅ Quel est le taux de la réduction d’impôts en 2020 ?

🏠 Cette année, le taux de réduction d’impôts est corrélé à la durée de location du logement acquis :

- 12 % pour un engagement de location de 6 ans

- 18 % pour un engagement de 9 ans

- 21 % pour un engagement de location de 12 ans

✅ Défiscalisation en Loi Pinel : qui peut en bénéficier ?

🏠 Il faut être un contribuable domicilié en France afin de bénéficier de la Loi Pinel. L’acquisition du bien peut tout de même être réalisée par une personne physique via une SCI ou encore en indivision. De plus, la réduction d’impôt n’est pas applicable aux logements dont le droit de propriété est démembré.