Aller au contenu principal
Assurance vie : comment optimiser vos fonds euros ?

Assurance vie : comment optimiser vos fonds euros ?

Les marchés financiers ont été fortement impacté par le Covid-19. L’indice du CAC 40 a chuté de plus de 24 % depuis le 1er janvier 2020. Cette baisse touche forcément les investisseurs en bourse, mais également les détendeurs de contrat d’assurance vie avec des supports en unités de compte (UC). En effet, les UC évoluent selon le marché financier avec notamment, des fonds d’actions, obligataires, Plan d’Épargne en Actions (PEA)… Mais il existe aussi les supports à capital garanti : le fonds euro. Comment vont-ils s’en sortir face à la crise ? Comment optimiser vos fonds euros ?

 

La baisse des fonds euros

Le rendement du fonds euro

Les fonds euros s’effondrent depuis quelques années avec un taux moyen de 1,40 % en 2019. Il s’agit là d’une moyenne, et malgré tout, les épargnants continuent de placer leur argent sur les fonds euros, grâce au contrat multisupport. Ce dernier permet d’allier la performance avec les unités de compte et la sécurité avec les fonds euros. Cependant, cette performance n’est pas au rendez-vous avec la crise actuelle. C’est ainsi que de nombreux investisseurs font confiance aux fonds euros. En effet, le capital investi dans ce support est garanti. D’ailleurs, vous pourrez trouver une meilleure performance de fonds euro avec les assurances vies en ligne.

 

Les différents fonds euro

Pour optimiser vos fonds euros, vous pouvez diversifier vos placements dans ce support. Hormis les fonds euros classiques, il existe des fonds alternatifs, des fonds euros immobilier, des fonds euro diversifié, des fonds euros dynamique et des fonds euros croissance. Votre capital est garanti avec eux, et il est principalement investi en obligations. Ils se composent, en revanche, avec une part plus élevée d’actifs risqués comme les actifs mobiliers et immobiliers. En outre, certains contrats vous demanderont alors de maintenir vos avoirs durant une période définie, comme le fonds euro croissance. Ce dernier a été revalorisé grâce à la loi Pacte. Enfin, certains assureurs demandent un versement obligatoire d’une partie de votre capital en unités de compte pour avoir accès aux meilleurs fonds euros.

 

Que faut-il attendre des fonds euros ?

L’impact de la crise sur les fonds euros

Heureusement, les fonds euros ne subissent pas intégralement l’effondrement du CAC 40. En effet, ils ne sont pas investis au plus haut : leurs parts en actions sont minoritaires. C’est pourquoi, si vous avez des placements en fonds euro, vous pouvez préserver votre capital en actionnant par exemple des options de vente. Cela vous permet de vendre une partie de vos actions à un prix défini ou de disposer des arbitrages automatiques. Ces derniers favorisent les transferts entre les supports. Afin d’optimiser vos fonds euros, vous pouvez alors effectuer des plus-values. La chute des marchés peut être une réelle opportunité : en plaçant votre argent, notamment, dans des fonds avec un taux bas et en attendant le fameux rebond.

 

Des taux au plus bas

Le fonds euro est avant tout constitué d’obligations (plus de 80 %). Certaines ne rapportent pratiquement rien, comme l’Obligation Assimilable du Trésor (OAT) Français avec un taux frôlant les 0,02 %. La cause principale est avant tout la dette de l’État. Ainsi, les banques centrales sont là pour atténuer tout risque sur les actifs. Par exemple, la Banque Centrale Européenne (BCE) investit ces obligations d’État pour empêcher une remontée des taux d’intérêt et annuler tout risque financier pour les États émetteurs. Cependant, quelques spécialistes concluent que certains marchés obligataires vont voir apparaître des taux faibles sur le long terme. Ainsi, les mesures de la BCE ne serviraient pas les assurés et les assureurs, principalement, avec des obligations proposées à des taux dérisoires.

 

Quelles alternatives pour les fonds euros ?

Une rémunération en demi-teinte

Tout n’est pas négatif pour les fonds euros ! Une remontée éventuelle des taux est à prévoir sur les obligations d’entreprise. Faites-vous aider par un professionnel qui vous conseillera sur les meilleurs fonds euros. En effet, certains fonds, actuellement, peuvent rapporter jusqu’à 2 %. Sur les obligations corporate, les spreads vont être à la hausse. Les spreads sont les écarts de taux avec les obligations d’État. Faites ainsi confiance aux fonds euro qui ne peuvent pas s’effondrer totalement. Il est intéressant, pendant cette période de crise, de se tourner vers la sécurité, même si la rémunération est moins profitable.

 

De l’espoir pour les contrats multisupport

Pour optimiser vos fonds euros, vous pouvez toujours compter sur les fonds immobiliers. Les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier), OPCI (Organisme de Placement Civile Immobilière) ou encore les SCI (Sociétés Civiles Immobilière) ont toujours un très bon rendement. Même si certaines difficultés sont apparues pour les locataires, des solutions ont finalement minimisé les risques. Bien entendu, ce n’est pas forcément l’investissement dans la pierre papier qui sauvera les performances des fonds euros, mais vous pouvez développer votre capital grâce à lui.

 

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :