Aller au contenu principal
Baromètre des taux immobiliers Janvier 2019

Baromètre des taux immobiliers Janvier 2019

Les primo-accédants ainsi que les français aux revenus plus modestes continuent d’être soutenus par les organismes bancaires dans leur quête d’investissement immobilier.

 

Ce constat a été établi malgré une solvabilité de plus en plus fragilisée par la hausse des prix de l’immobilier, que ce soit dans le neuf, comme dans l’ancien.

 

Réalisez votre bilan personnalisé afin de trouver le placement financier qui vous correspond.

 

 

 

Bilan de l’année 2018

Grâce à l’application de taux particulièrement bas et malgré une demande plus faible sur le dernier trimestre, les banques sont parvenues à réaliser une année fructueuse.

 

Le début de l’année 2019 marque une légère remontée de la demande, notamment grâce à des banques qui appliquent une certaine flexibilité dans les conditions d’acceptation de dossier provenant de catégories sociales plus modestes.

 

4 è trimestre 2018

Taux bancaire moyen
1.44 %
Durée des prêts depuis 2014
226 mois (+ 4 mois en 2017 et + 10 mois en 2018)
Coût moyen d'un prêt (achat + frais d'agence + notaire)
4,1 année de revenus

 

Que nous réserve 2019 ?

Après un gel des taux sur le mois de décembre, les taux immobiliers sont en légère baisse sur le mois de janvier, et ce sur toutes les durées de prêt.

 

Durée Meilleur taux négocié Tendance (vs M-1) Taux moyen Tendance (vs M-1)
10 ans
0,75 %
1,10%
=
15 ans
1,10 %
1,39 %
20 ans
1,20 %
1,59 %
=
25 ans
1,45 %
1,81 %
30 ans
1,85 %
=
2,70 %
=

 

Evaluez votre pouvoir d'achat grâce à notre simulateur.

 

 

Marge de négociation :

10 ans
32 %
15 ans
21 %
20 ans
25 %
25 ans
20 %
30 ans
32 %

 

La marge de négociation est donc plus importante pour des crédits sur une durée de 10 et 30 ans.

 

Taux EURIBOR 3 MOIS

Légère baisse sur le taux de base pour les prêts révisables : -0.308 % (en date du 31 janvier 2019)

 

L’OAT – TEC 10

Légère baisse sur le taux de base pour les prêts révisables : -0.67 % (en date du 31 janvier 2019)

 

Evolution du pouvoir d’achat

L’écart entre la capacité d’emprunt et le montant de la mensualité a rarement été aussi important, tendance, particulièrement favorable à l'investissement immobilier.

 

Exemple :

 

Sébastien souhaite acheter un appartement à Rennes

Sa capacité de mensualité est de 1000 € qu’il souhaiterait étaler sur une période de 20 ans :

 

Période d'emprunt Montant de la capacité d'emprunt
Janvier 2018
203 335 €
Mars 2018
207 629 €
Mai 2018
204 300 €
Juillet 2018
204 300 €
Août 2018
204 300 €
Septembre 2018
204 300 €
Octobre 2018
204 300 €
Novembre 2018
204 300 €
Décembre 2018
204 300 €
Janvier 2019
205 467 €

 

Sébastien peut donc emprunter 205467 €, un montant qui n’a jamais été aussi élevé depuis mars 2018.

 

Autre exemple :

 

Sandrine souhaite emprunter 150000 € sur une durée de 20 ans pour acheter une petite maison à la campagne :

 

Période d'emprunt Montant de la capacité mensuelle de remboursement
Janvier 2018
738 €
Février 2018
731 €
Mars 2018
722 €
Avril 2018
734 €
Mai 2018
734 €
Juin 2018
703 €
Juillet 2018
734 €
Août 2018
734 €
Septembre 2018
734 €
Octobre 2018
734 €
Novembre 2018
734 €
Décembre 2018
734 €
Janvier 2019
730 €

 

En empruntant en janvier 2019, Sandrine a une mensualité de 730 €, mensualité qui n’a jamais été aussi basse qu’en juin dernier.

 

2019 commence donc sous de bons hospices avec des taux toujours bas et des durées de prêt plus longues afin de séduire de plus en plus d’acquéreurs.

 

Malgré le fait que la FED et la BCE semblent favorables à une remontée de leurs taux directeurs, l’ensemble de l’année s’annonce avantageuse pour les potentiels futurs propriétaires.

 

 

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :