Aller au contenu principal
Défiscaliser avec la loi Pinel 2018

Défiscaliser avec la loi Pinel 2018

La loi Pinel a été prolongée. En 2018, elle permet de défiscaliser une partie d’un investissement immobilier et de réaliser jusqu’à 6000€ d’économies par an

 

Afin de favoriser la création de logements neufs, le gouvernement a mis en place le dispositif de défiscalisation de la loi Pinel. Selon certaines conditions, il est possible de bénéficier d’une réduction de l’impôt sur le revenu qui peut atteindre 63.000 euros. Un avantage que les contribuables les plus taxés devraient sérieusement prendre en considération. Explications de ce mécanisme de défiscalisation.

 

La défiscalisation immobilière selon la loi Pinel

Prévue initialement jusqu’au 31 décembre 2017, la loi Pinel a été prolongée jusqu’en 2021. En 2018, il est donc encore possible de bénéficier de ce dispositif de défiscalisation avantageux. Aussi, grâce à l’achat d’un logement neuf voué à la location, le propriétaire profite d’un avantage fiscal, qui dépend du montant de l’investissement et de la durée de la location.

  • Pour une période de 6 ans : une réduction d’impôt de 12% de l’investissement (dans la limite de 36 000€)
  • Pour 9 ans : réduction d’impôt de 18% de l’investissement (majorée à 54 000€)
  • Pour 12 ans : réduction d’impôt de 21% de l’investissement (majorée à 63 000€)

 

La réduction est donc basée sur le montant de l’investissement. Plusieurs limites et conditions sont prévues par la loi. Le dispositif ne fonctionne que pour 2 investissements maximum par an. Aussi, si vous achetez un 3ème logement la même année, vous ne pourrez pas le défiscaliser de votre impôt sur le revenu.

 

De même, le calcul de réduction de l’impôt est limité à 300.000€, soit un maximum de 63.000€ d’avantage sur 12 ans. Si vous souhaitez acquérir un logement à 600.000€, vous ne pourrez faire baisser votre impôt que sur la moitié de cette somme. Enfin, vous ne pouvez déduire qu’un maximum de 5.500€ par m² de surface habitable.

 

Attention, la loi Pinel est une niche fiscale. Si vous tirez d’autres avantages fiscaux, il vous faut tenir compte du plafonnement global des niches fiscales, qui s’élève à 10.000€ par an.

 

Votre déclaration d’impôt sous le régime Pinel

C’est la responsabilité du propriétaire de déclarer sur sa feuille de revenus qu’il souhaite profiter de la défiscalisation Pinel. Plusieurs documents doivent être complétés et joints à la déclaration :

  • Le formulaire 2044 EB qui indique la durée de l’engagement de location (6, 9 ou 12 ans)
  • Le formulaire 2044 ou 2044 SPE qui permet de calculer le bilan foncier en déduisant du loyer les frais, charges et taxes liés à l’investissement
  • Le formulaire 2042, qui reporte le bilan foncier sur la déclaration de revenus
  • Le formulaire 2042 C qui renseigne le montant de la réduction d’impôts

 

Pendant 9 ans, la réduction d’impôt Pinel s’élève à 2%/an du prix d’achat de l’investissement immobilier. Si vous optez pour la location à la durée la plus longue, jusqu’à 12 ans, vous bénéficiez d’une réduction de 1% par an pendant les 3 années restantes.

 

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :