Aller au contenu principal
une calculatrice de prêt immobilier pour calculer les prêts immobiliers fin 2020

Financement d'un achat immobilier : état des lieux en cette fin d'année 2020

Un taux de refus de prêts immobilier en augmentation

 

Un premier constat : le nombre de dossiers de prêt rejetés par les banques est en hausse aux mois de septembre et octobre 2020.

 

Les taux d’emprunt se situent encore à des niveaux très bas, il faut donc aller en chercher la cause ailleurs…

 

La voici : Fin 2019, le Haut Conseil de la stabilité financière (HCSF) a demandé aux banques de respecter le taux maximum d’endettement des ménages de 33% et de ne plus accorder de crédits immobiliers au-delà d’une durée de 25 ans.

 

Résultat : « Les banques, en suivant à la lettre les recommandations du HCSF, demandent des apports plus importants avec, pour conséquence principale, l’exclusion de nombreux primo-accédants solvables qui n’ont pas suffisamment d’épargne », commente Philippe Taboret, directeur général adjoint du courtier Cafpi dans les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 17 novembre dernier.

 

Un taux de refus de prêt qui dépasse les 10% en 2020

 

Cafpi enregistre un taux de refus de 10% en 2019. En 2020, il estime à 14% la part des dossiers qui n’obtiennent pas de financement. Le constat est similaire chez Vousfinancer. En septembre et octobre, ce courtier a constaté un taux de refus qui atteint 15% des dossiers, portant ainsi cette part à 11,5% des dossiers sur l’ensemble de l’année 2020. En 2019, le taux de refus était de 5,5%.

 

Un apport plus important demandé par les banques

 

Selon Cafpi, suite à l’application des recommandations du HSCF, le taux d’apport moyen des emprunteurs a augmenté entre le 3e trimestre 2019 et le 3e trimestre 2020, passant de 10,8% à 12,1% pour les primo-accédants, de 14,3% à 16,2% pour les autres accédants et de 6,8% à 8,1% pour les investisseurs.

 

Le nombre de crédits immobiliers accordés résiste malgré tout

 

D’après la Banque de France, la production de crédits immobiliers, hors renégociations, est en progression en septembre, atteignant 18,9 milliards d’euros, contre 16,8 milliards d’euros en août, après être descendue à 10,7 milliards en avril en plein confinement. Cela témoigne de la reprise du marché post-premier confinement durant cet été.

 

« Au global, à fin septembre, sur les neuf premiers mois de l’année, la production de crédits hors renégociations n’a reculé que 2% par rapport à 2019, grâce à un excellent début d’année 2020, constate analyse Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer. Et si on inclut les renégociations de crédits, dont les montants sont en hausse de 45% en 2020 par rapport à 2019, la production ressort même en hausse de 7%... Mais la fin de l’année, avec un marché immobilier immobilisé par l’interdiction de visiter des biens, devrait être à nouveau impactée par le re-confinement. »

 

Celui-ci, entraînant à nouveau du chômage partiel ou une baisse de revenus pour les indépendants, pourrait pénaliser ces emprunteurs fragilisés et les contraindre à abandonner leur projet…

 

Des taux qui restent bas, des durées d’emprunts qui s’allongent

 

Service de courtage entièrement intégré à Nexity, Nexity Solutions-Crédit constate (et cela malgré l’augmentation de l’apport personnel souhaité et quasiment rendu obligatoire par les banques en 2020), un rallongement de 7 mois concernant la durée moyenne d’emprunt s’établissant en octobre à 250 mois pour le marché du neuf et 248 mois pour le marché de l’ancien.

 

Notons que le taux moyen constaté lui est en baisse comme depuis la fin de l’été avec un 1,21% (hors Assurance Emprunteur – VEFA & Ancien).

 

Ce phénomène est à mettre en corrélation avec l’effort des ménages à devoir rester en dessous du seuil du 33% d’endettement recommandé par le HSCF.

 

En plein re-confinement, avec des prix de l’immobilier qui ne flanchent pas du fait du peu d’offre et d’une demande toujours aussi forte, la machine crédit aura elle aussi accusé le coup en 2020 à la défaveur du client particulier. 

 

Quelle démarche suivre pour optimiser son prêt immobilier ?

 

Notre partenaire Nexity a lancé il y a quelques semaines la 1 ère plateforme de courtage pensée par un professionnel de l’immobilier : trouver-mon-pret-immo.fr

 

Nous vous encourageons à découvrir leur site, vous y trouverez tous les conseils des experts en financement de Nexity, et vous aurez la possibilité de réaliser des simulations afin de trouver le meilleur financement pour votre projet. Votre simulation de prêt sera labellisée par le Passeport Crédit Nexity. Cette certification gratuite est reconnue par les banques. Elle vous permettra d’accélérer l’obtention de votre prêt et rassure également votre vendeur si vous achetez un bien dans l’ancien.

 

Vous bénéficierez de l’expertise d’un conseiller dédié qui vous accompagnera tout au long de votre parcours de financement de votre bien – neuf ou ancien, investissement ou achat de votre résidence principale.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :