Aller au contenu principal
La flat tax du PEL profite à l’assurance-vie

La flat tax du PEL profite à l’assurance-vie

Depuis que la flat tax soumet le PEL à un prélèvement forfaitaire unique de 30%, l’assurance-vie est particulièrement plébiscitée par les épargnants français. Au premier semestre, la collecte nette atteint 12,2 milliards d'euros.

 

Depuis le 1er janvier 2018, une flat tax de 30% est appliquée sur les revenus du capital. Elle a pour objectif de mettre de l’ordre dans les avantages fiscaux des placements financiers et d’inciter les épargnants à investir dans l’économie réelle.

 

Depuis le début de l’année, cette instauration semble en faveur de l’assurance-vie, qui enregistre une collecte record.

 

Qu’est-ce que la flat tax ?

La flat tax désigne un impôt unique, appliqué indifféremment à tous les contribuables, quel que soit le montant en jeu. Ce "prélèvement forfaitaire unique" s’oppose donc à l’impôt progressif, qui est plus fort à mesure que les revenus sont élevés.

 

Sous l’impulsion de la loi des finances 2018, une nouvelle flat tax de 30% a vu le jour au début de l’année. Elle porte sur les revenus du capital et les plus-values mobilières (intérêts, dividendes). Elle ne s’applique pas aux revenus fonciers.

 

Aussi, pour les PEL ouverts depuis le 1er janvier 2018, les gains générés sont soumis à la flat tax. Il est à noter toutefois que pour tous les plans créés avant cette date, les intérêts sont exonérés du prélèvement de 30% jusqu'à la veille du 12e anniversaire du contrat. Après 12 ans, cet avantage est levé.

 

Application de la flat tax à l’assurance-vie

Les revenus de l’assurance-vie sont également concernés par l’impôt forfaitaire unique, mais seulement ceux générés par les placements effectués après la mise en œuvre de la réforme, après un abattement de 4 600 euros et au-delà de 150 000 euros d'encours total.

 

Cette mesure n’a pas effrayé les épargnants. En effet, entre janvier et juin, la collecte nette sur les contrats d’assurance-vie a atteint 12,2 milliards d'euros. Elle n’était que de 2,1 milliards d'euros au premier semestre 2017.

 

Cette progression spectaculaire s’explique par des rendements toujours aussi intéressants. Les contrats en assurance-vie ont rapporté 1,8% en 2017 et les chiffres sont encourageants pour 2018.

 

Avec un encours de 1 701 milliards d'euros au travers de plus de 50 millions de contrats, l’assurance-vie demeure le placement préféré des Français, au détriment du PEL.

 

Quand les assureurs se frottent les mains

Ces bonnes nouvelles, elles nous viennent surtout des assureurs. Non seulement la collecte nette affiche une progression insolente, mais en plus, la part des versements en unités de compte est aussi plus importante que prévue. Depuis janvier, 30 % des cotisations ont été versées sur des supports dits en unités de compte. Alors que l’on sait le Français frileux aux risques…

 

En effet, ces contrats promettent des rendements potentiellement supérieurs, mais sans aucune garantie. On estime que la rémunération des fonds en euros devrait baisser, sans essoufflement notoire de la part de l’assurance-vie.

 

Pourquoi ?

 

D’une part parce que le vieillissement de la population laisse présager un engouement sans faille pour ce type de contrat et, d’autre part, le coût de plus en plus élevé de l'immobilier dissuade les ménages déjà propriétaires à investir dans la pierre.

 

De même, certains observateurs présagent une légère remontée des rendements des fonds en euros dès cette année.

 

Et pour vous ?

La méthode d’investissement la plus prudente consiste à diversifier ses avoirs. Le risque que l’épargnant est prêt à supporter diffère d’une personne à l’autre et il n’existe pas une stratégie patrimoniale universelle et intemporelle.

 

Que vous placiez votre capital en bourse, que vous investissiez dans l’immobilier, que vous achetiez un tableau de maître ou que vous souscriviez à un contrat d’assurance-vie, à vous d’évaluer les placements qui correspondent le mieux à vos objectifs.

 

Besoin d’être accompagné dans le choix du placement qui correspond à vos objectifs ? Bénéficiez d’une étude patrimoniale offerte avec l’un de nos conseillers.

 

→ Lien vers la page Contact

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :