Aller au contenu principal
Le dispositif de défiscalisation Pinel prolongé pour 4 ans

Le dispositif de défiscalisation Pinel prolongé pour 4 ans

Pour profiter de la défiscalisation prévue par la loi Pinel en 2018, les autorités ont prolongé le régime de 4 ans mais il est désormais réservé à certaines zones géographiques.

 

En 2018, l’investissement locatif reste une valeur sûre grâce au prolongement du dispositif Pinel. Le gouvernement a en effet maintenu le dispositif de défiscalisation connu sous le nom de loi Pinel et ce, pour une durée de 4 ans. En contrepartie, cet avantage se limite désormais aux zones tendues.

 

Défiscalisation Pinel jusqu’en 2021

Pour rappel, la loi Pinel, introduite en 2015, permet aux contribuables français de récupérer de 12% à 21% d’un investissement locatif sous la forme de réductions d’impôts. Il est destiné à soutenir la construction de logements neufs non meublés, à loyers plafonnés et mis en location pour une durée de 6, 9 ou 12 ans. Les habitations doivent être attribuées à titre de résidence principale à des locataires dont les revenus fiscaux ne dépassent pas certains plafonds, calculés selon le statut du locataire, le nombre d’enfants à charge, etc.

 

Initialement prévu jusqu’en décembre 2017, le dispositif Pinel a été reconduit jusqu’en 2021, avec les mêmes conditions. Il est toutefois limité aux zones A, Abis et B1, soit Paris, l'Île-de-France, la Côte-d'Azur, l'outre-mer, toutes les métropoles de plus de 250.000 habitants ainsi que quelques zones très touristiques… Aussi, les acquisitions situées dans les communes classées zones B2 et C ne sont plus éligibles au dispositif Pinel.

 

Créer des logements utiles

Pourquoi ces régions ? Parce qu’elles regroupent ce qu’on appelle les "zones tendues", c’est-à-dire des secteurs géographiques où la demande en logements est plus importante que l’offre.

Avec cette décision, le gouvernement entend stimuler la construction de logements neufs dans les zones les plus en demande. Il espère concentrer les effets bénéfiques du dispositif Pinel là où il est le plus utile. Et ambitionne que cette prolongation "contribuera à hauteur de 6,9 milliards d'euros à la construction de logements neufs".

 

Rappelons que le dispositif premier avait défini les 4 enjeux de Pinel :

  1. Soutenir l’investissement locatif
  2. Dynamiser la construction de logements neufs
  3. Présenter une offre de logements destinés aux personnes qui ne peuvent accéder aux logements sociaux
  4. Proposer une nouvelle forme d’investissement "clé en main" aux contribuables fortement fiscalisés

 

Les avantages Pinel en 2018

Comme précédemment, la loi Pinel ne peut concerner que deux achats de logement maximum. Il est conditionné à une dépense de 300.000€ et plafonné à 5500€/m2. Aussi, le dispositif permet de se constituer un patrimoine durable par un investissement dans la pierre. Il offre surtout l’avantage incontournable de pouvoir prétendre à un emprunt immobilier sans apport initial.

 

Une nouveauté de la loi Pinel 2018, est la possibilité de louer le bien immobilier à un membre de sa famille. Des parents peuvent par exemple investir dans un logement neuf, y loger leurs enfants et profiter des avantages fiscaux Pinel. Enfin, cette solution est aussi plébiscitée par les personnes qui anticipent leur départ à la retraite. Elle permet d’éviter une perte du pouvoir d’achat tout en consolidant son patrimoine.

 

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :