Aller au contenu principal
Le PEL perd du terrain

Le PEL perd du terrain

Le PEL ne séduit plus les français. Après un âge d’or où les taux de rémunération étaient de 2,50 %, il y a quelques années, le plan épargne logement subit les sévices d’une fiscalité devenue moins favorable.

 

La collecte du PEL en chute

Depuis deux ans déjà la collecte du produit d’épargne est en perpétuelle baisse.

 

Mais depuis janvier dernier, cette baisse s’est transformée en une chute vertigineuse pour être aujourd’hui divisée par 5 en l’espace d’un an et divisée par 13 en comparaison avec la période janvier/avril 2016.

 

Seuls 573 milliards d’euros ont été collectés sur la période allant de janvier à avril 2018.

 

Pourquoi le PEL séduit moins ?

1 : Soumission à l’impôt sur le revenu dès la première année : Depuis le 1er janvier 2018, souscrire à un PEL ou un CEL implique une soumission à l’impôt sur le revenu au PFU (Prélèvement forfaitaire unique) de 30%, la fameuse «Flat Tax».

 

2 : Un taux qui n’a jamais été aussi bas : Jamais le taux du Plan Epargne Logement n’aura été aussi bas depuis sa création.

 

Avec un taux à 2,50% (hors prime) en 2014, puis 2% en février 2015, 1,50% en février 2016 pour finir depuis août 2016 avec un taux de 1%, le PEL n’a jamais connu un taux aussi bas depuis sa création.

 

3 : Disparition de la prime d’état : historiquement, cette prime était appliquée dans le contexte d’un achat immobilier ou bien lors de travaux. Seules les souscriptions réalisées avant la fin de l’année 2017 ne sont pas concernées.

 

4 : La loi sur la mobilité bancaire (loi Macron) : Depuis le 6 février 2017, la banque à laquelle vous avez souscrite un nouveau compte se charge à votre place des formalités. Même si d’apparence cette loi semble faciliter les transferts, il n’en est pas moins que ces derniers ne concernent que les paiements sur des comptes de paiement ou de dépôt.

 

En outre, même si le PEL est exclu, son transfert, lui, engage des frais étant donné que vous quittez une banque pour une autre.

 

5 : L’application de frais de transfert : Les frais de transfert pour un PEL/CEL ont augmenté pour atteindre sur 2017/2018 une moyenne de 8 %.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :