Aller au contenu principal
Livret A : Pourquoi les français épargnent plus ?

Livret A : Pourquoi les français épargnent plus ?

La France est un pays d'épargnants. En effet, champions d'Europe en la matière, ce sont plus de 94 % de ménages et 87 % d'individus qui déclarent détenir des économies.

 

Ces dernières sont conservées sur les assurances-vie, les plus populaires, ou encore sur le non moins réputé livret A, l'un des systèmes d'épargne les plus usités et les plus courants de part et d'autre de l'hexagone.

 

Pourquoi les Français sont-ils tant à épargner et quelles sont les réalités qui se cachent derrière ces habitudes très peu remises en question ?

 

L'épargne : préparer l'avenir

 

La raison principale pour laquelle nous épargnons concerne la possibilité d'avoir toujours à disposition de l'argent pour les imprévus.

 

En effet : impôts au montant mal anticipé, frais liés à son véhicule ou à un arrêt maladie... autant de cas de figure, pas si rares que ça, pour lesquels il est toujours bon d'avoir quelques centaines d'euros à disposition.

 

L'autre objectif est de préparer ses vieux jours en se constituant progressivement un patrimoine tout au long de sa vie. Les assurances-vie sont très plébiscitées lorsqu'il s'agit d'anticiper sa retraite.

 

Ce système de placement permet de bénéficier d'intérêts encore aujourd'hui particulièrement intéressants sur le long terme.

 

Mais le livret A est également très populaire car il permet d'avoir son argent toujours sous le coude, à la différence de l'assurance-vie qui exige des modalités un peu plus complexes.

Dans les faits, toutefois, il ne s'agit pas d'un livret si avantageux que ça lorsque l'on se penche sur les gains qu'il permet, et ce, même sur le long terme.

 

Les inconvénients du livret A

 

Plus le temps passe, et moins le taux du livret A devient intéressant.

 

En effet, aujourd'hui, la rémunération nette du fameux livret s'élève à seulement 0,75 %, et rien n'indique que ce taux particulièrement faible s'accroisse à nouveau dans les années qui viennent.

 

Mais la perte d'argent potentielle qui existe à travers l'utilisation de ce livret réside avant tout dans le fait que cette rémunération ne suit en rien le cours de l'inflation.

 

Au contraire : l'inflation augmente continuellement tandis que le taux livret A ne fait que descendre sans perspective positive à entrevoir sur le court ou moyen terme.

 

Ainsi, lorsqu'il s'agit de placer de l'argent dans de telles conditions, il pourrait être bienvenu de faire ses calculs en anticipant sur les éventuelles augmentations du coût de la vie.

 

Face aux inconvénients du taux du livret A, l'assurance-vie basique, à savoir celle qui n'implique aucune prise de risque, offre un système de placement un peu plus avantageux et, qui plus est, non plafonné.

 

 

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :