Aller au contenu principal
Perspectives d’évolution des taux immobiliers en 2019

Perspectives d’évolution des taux immobiliers en 2019

Les taux des prêts immobiliers sont historiquement corrélés au rendement des marchés obligataires. Ainsi, en suivant les variations de l’OAT, il devient possible d’estimer à la hausse ou à la baisse la tendance du marché immobilier.

 

Problème en ce début d’année 2019 : le taux de l’OAT 10 ans est repassé sous le seuil des 0,6%. Son plus bas niveau depuis l’été 2018.

 

Question : quelles perspectives d’évolution peut-on espérer pour les taux immobiliers en 2019 ?

 

Réalisez votre bilan personnalisé afin de trouver le placement financier qui vous correspond.

 

 

 

Le fonctionnement de l’OAT 10 ans

L’OAT à taux fixe 10 ans (ou Obligations assimilables du Trésor) est un indicateur permettant aux établissements bancaires de concevoir leur politique en matière d’emprunt immobilier à destination des particuliers. Habituellement, les taux de l’OAT ne dépassent pas les 0,70%.

 

Ainsi, lorsque la valeur de l’OAT 10 ans augmente, on observe une augmentation des crédits immobiliers à taux fixe.

 

Quand l’OAT baisse, les taux fixes immobiliers peuvent baisser, même si ce n’est pas une constante. Or depuis quelques mois, la remontée des taux des prêts immobiliers semble s’éloigner toujours un peu plus.

 

En cause : le taux de l’OAT 10 ans, qui vient de repasser sous les 0,6%. Son plus bas niveau depuis l’été 2018.

 

A quoi peut-on imputer la baisse des rendements obligataires ? Selon toute vraisemblance, une activité moins soutenue à la fin de l'année 2018 avec un amoindrissement des anticipations d'inflation seraient à l'origine de cette situation.

 

A ceci il faut rajouter les déclarations du président de la BCE qui souhaitait relativiser les anticipations de hausses des taux.

 

Quelles conséquences pour l’attractivité des crédits ?

Le maintien des taux d’emprunt d’État à un niveau historiquement bas devrait permettre aux établissements bancaires de poursuivre leur politique de taux d’emprunt attractifs à destination des particuliers désireux d’investir dans l’immobilier.

 

Evaluez votre pouvoir d'achat grâce à notre simulateur.

 

 

A ceci, il faut ajouter la stabilisation des taux directeurs de la Banque Centrale Européenne. Un atout certain pour les banques qui continueront d’obtenir des conditions de refinancement idéales.

 

Pour le moment, la plupart des observateurs et spécialistes en courtage estiment que la stabilité des taux immobiliers devrait perdurer, au moins durant le premier semestre 2019. Et si une hausse des taux de crédit immobilier devait avoir lieu, elle resterait minime.

 

Même son de cloche du côté du Crédit Logement, organisme de cautionnement qui estime que les crédit immobiliers ne devraient remonter que modérément durant l’année, « de moins de 20 points de base ».

 

 

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :