Aller au contenu principal
Quand les français investissent en Bourse via leur assurance-vie

Quand les français investissent en Bourse via leur assurance-vie

Investir en Bourse via un contrat d’assurance-vie est tout à fait possible. C’est d’ailleurs une tendance qui gagne en succès auprès des Français. Les placements sur les actions sont les produits les plus plébiscités du marché.

 

Un regain de dynamisme en 2017

Les analyses ont démontré que les retraits étaient plus importants que les placements en 2012. Cette étude portait notamment sur les actions acquises via les contrats d’assurance-vie.

 

Lire aussi : Comment fonctionne un contrat d'assurance-vie ?.

 

5 ans plus tard, la tendance connaît un revirement remarquable. Un total de 21.4 milliards d’euros nets a été collecté par le biais des supports en unités de compte dans le courant de 2017. La FFA (Fédération Française de l’Assurance) estime le progrès annuel à 44.6%. La hausse a poursuivi son cours l’année suivante en 2018.

 

Montant de la collecte
2017
38,4 milliards (hors retrait)
De Janvier à Octobre 2018
33,2 milliards

En effet, la collecte réalisée de janvier à octobre 2018 se chiffrait déjà à 33.2 milliards d’euros. Ce montant était de 38.4 milliards d’euros sur l’ensemble de l’année 2017 (hors retraits).

 

Rappelons également que ces supports en unités de compte sont les principaux vecteurs d’augmentation des montants globaux que les assurés placent en assurance-vie. En 2017, ces supports totalisaient 352 milliards d’euros. Cela correspond à l’argent placé sur l’ensemble des Livrets A et LDDS sur la même période.

 

Bloc assurance vie cta

 

La crise des subprimes a-t-elle quitté les esprits ?

L’oubli de cette crise financière mondiale est ce qu’il y a de moins sûr. Néanmoins, le Baromètre de l’épargne et de l’investissement de l’AMF démontre un regain de confiance de l’ordre de 22% à 27% sur une année.

 

Force est également de constater que les rendements subissent une chute considérable. Estimés à 2.8% en 2013, ils sont tombés à 1.8% en 2017.

 

Malgré ce maigre rendement, le capital investi est assuré par les fonds en euros. Les risques sont certes présents, le rendement brut moyen sur 2017 était tout de même de 5%.

 

L’entrée en jeu de la flat tax

Les clients ont la perspective de sélectionner les fonds et/ou les actions sur lesquels ils souhaitent placer leur argent. Derrière cette visible liberté se cache une décision difficile qui nécessite une certaine connaissance du marché. Les assurés y voient néanmoins l’opportunité de rester maîtres de leurs placements.

 

L’entrée en vigueur du Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) de 30% assouplit également les aspects fiscaux. Applicable à tout versement depuis le 27 septembre 2017, il est sans incidence sur les avantages fiscaux.

 

Selon le CAC 40, une baisse supérieure à 8% a été notée ces deux derniers mois, comparé aux tendances qui fluctuent depuis janvier. L’indice boursier serait-il finalement dans le rouge?

 

L'investissement en Bourse est-il le placement financier qui vous correspond? Pour le savoir, réalisez votre bilan personnalisé.

 

 

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :