Aller au contenu principal
Quelle épargne débloquer pour un apport immobilier ?

Quelle épargne débloquer pour un apport immobilier ?

Lorsque vous demandez un prêt immobilier, votre banque vous demande à combien s’élève votre apport personnel. Bien qu’il n’y ait pas de règles officielles à ce sujet, le montant requis est d’environ 10% du coût total de l’opération.

 

Mais alors, quel produit d’épargne faut-il débloquer pour couvrir l’apport requis ?

 

Quelles épargnes sont disponibles ?

 

D’une part, il y a les placements flexibles comme le livret A. Avec ces produits, il est généralement possible de retirer de l’argent lorsque vous le souhaitez.

Il y a le choix entre un retrait partiel ou en totalité de l’épargne.

 

D’autre part, il y a les comptes épargne automatiquement clôturés en cas de retrait. On peut citer le plan d’épargne en actions ou PEA, ainsi que le plan épargne logement ou PEL. Il faut généralement plusieurs années avant que le compte puisse être débloqué.

 

Cependant, il y a la possibilité de retirer votre épargne de manière anticipée, ce qui peut vous faire perdre de nombreux avantages.

 

A ces options s’ajoute le plan d’épargne salariale qui prend la forme d’un PEE ou d’un Perco. Si vous prévoyez d'acheter une résidence principale, il est aisé de débloquer ces produits par anticipation.

 

Vous avez une épargne bloquée ? Ce type de produit n’est déblocable par anticipation que pour des situations extrêmes. L’achat immobilier n’est pas considéré comme tel. Il faudra donc patienter jusqu’à la retraite pour pouvoir en disposer.

 

Mobiliser l’épargne adéquate

 

Le financement d’un projet immobilier nécessite une préparation minutieuse. Il ne faut donc pas débloquer une épargne au hasard. A l’évidence, le livret A est une excellente option à cause de sa flexibilité.

 

Concernant le plan épargne logement, il est important d’évaluer la rémunération effective qui dépend de la durée de détention.

 

Vous avez plusieurs produits d’épargne ? Dans ce cas, le choix vous appartient. Pensez à solliciter les conseils avisés de votre banquier pour prendre la bonne décision. En effet, il ne s’agit pas seulement de financer un projet immobilier.

 

Il est tout aussi important de conserver une partie de votre épargne.

 

Cette précaution vous permet à la fois de planifier d’autres projets et de disposer de ressources financières en cas de dépenses imprévues.

 

L’idéal serait de garder l’équivalent de 3 à 6 mois de salaire afin de pallier ces situations difficiles. C’est pour cela qu’il est plus avantageux de se servir d’un livret d’épargne pour financer l’apport personnel.

 

Même si vous retirez une partie de la somme placée, le compte reste valide et vous pouvez continuer à l’alimenter.

 

 

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :