Aller au contenu principal
Quelles sont les étapes d'un achat immobilier

Quelles sont les étapes d'un achat immobilier ?

L’achat immobilier est une belle aventure qui exige une organisation minutieuse. Le processus s’étend généralement sur plusieurs mois, chaque étape étant importante. Focus sur la chronologie des démarches dans le cadre d’un achat immobilier.

 

Evaluer son budget

 

Il est essentiel de définir un budget avant même de commencer les recherches. La première chose à faire est de déterminer l’apport personnel. Il s’agit du montant que l’acquéreur peut consacrer à son projet, sans avoir à passer par des emprunts.

 

A partir de là, il est conseillé d’effectuer des simulations afin de connaître le montant maximal pouvant être obtenu via un crédit immobilier. Ces étapes permettent d’articuler les futures recherches autour d’un montant relativement précis.

 

Rechercher des biens

 

Cette phase doit s’effectuer en tenant compte des contraintes de l’acquéreur. Cela inclut la surface habitable, les annexes à l’instar du garage, l’accessibilité depuis la route principale, sans oublier le la sécurité. Il est par ailleurs conseillé de voir large.

 

A titre d’exemple, un jeune couple choisira idéalement un bien qui lui permettrait d’agrandir sa famille. Les aspects pratiques comme la proximité d’un centre médical, des commerces, des écoles et des infrastructures ludiques sont également à considérer. Le budget défini à l’étape 1 est évidemment primordial.

 

Effectuer des visites

 

Les photos publiées sur les annonces ne présentent pas les détails de chaque pièce. Les visites offrent l’opportunité de déceler des éventuelles pathologies du bâtiment, pour ne citer que les fissures et traces de moisissure.

 

En parallèle, il est possible d’envisager des travaux pour aménager le bien selon les préférences de l’acquéreur potentiel. Il est judicieux de multiplier les visites avant de prendre une décision.

 

Établir l’offre d’achat et le compromis de vente

 

Il est d’usage de soumettre une offre d’achat pour un bien qui intéresse l’acquéreur. Il y stipule le montant auquel il souhaite acquérir le bien. Si le vendeur refuse l’offre, l’acquéreur est libre de tout engagement.

 

A l’inverse, une offre acceptée engage l’acquéreur à poursuivre les démarches de son achat immobilier.

 

Un compromis de vente est alors conjointement signé par le vendeur et l’acquéreur. Le délai de rétractation est de 10 jours. La signature du compromis de vente donne lieu à un dépôt de garantie, également appelé “indemnité d’immobilisation”.

 

Cette somme correspond à 10% du prix du bien. Il s’agit d’un montant non-remboursable, à moins de faire jouer une condition suspensive. Si par exemple l’achat immobilier est financé par un crédit et que celui-ci est refusé, le vendeur restitue l’indemnité d’immobilisation.

 

Choisir le financement

 

Plusieurs demandes sont à déposer pour pouvoir comparer les offres de prêt. Les taux d’intérêts immobiliers sont à considérer soigneusement car ils influent sur le montant total à rembourser.

 

En plus du crédit lui-même, il est nécessaire de comparer les assurances et tout autre frais supplémentaire. L’astuce est de constituer un dossier en amont. Des justificatifs de revenus, des fiches d’imposition ainsi que des justificatifs de domicile figurent parmi les documents requis par les banques.

 

Signer l’acte authentique

 

Le passage chez le notaire conclut le long processus. Le vendeur et son notaire, l’acquéreur et le représentant de l’agence immobilière se retrouvent chez le notaire de l’acquéreur. L’acte authentique de vente est conjointement signé par le vendeur et l’acquéreur.

 

Ce dernier règle les frais de l’agence et le solde du prix de vente, en contrepartie de la remise de clés. Les frais de notaire qui représentent de 6 à 7% du prix de vente du bien sont également à régler au cours de cette étape.

L’attestation de vente est remise par le notaire et l’acquéreur obtient le titre de propriété du bien immobilier concerné.

 

 

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :