Aller au contenu principal

À qui s’adresse le compte épargne logement ?

Le compte épargne logement est un produit d’épargne rémunéré qui permet d’obtenir un prêt immobilier ainsi qu’une prime d’État. Est-il fait pour vous ?

Le compte épargne logement est un produit d’épargne réservé à toute personne physique, majeure ou mineure. Elle offre une solution souple mais un rendement assez faible. Dans cet article découvrez si le CEL représente une solution adaptée à vos besoins.

 

  1. L'OBJECTIF DU CEL
  2. COMPTE EPARGNE LOGEMENT : POUR QUI ?

 

À qui s’adresse le compte épargne logement ?
 

 

L’objectif du CEL

Le CEL peut être envisagé si vous avez un projet immobilier, et notamment des travaux à réaliser.

Il permet de vous soutenir dans la réalisation de ces projets notamment en bénéficiant d’un prêt à taux fixe dans des conditions favorables ainsi qu’une prime de l’Etat.

 

 

Compte épargne logement : pour qui ?

Peu de règles limitent l’accès au compte épargne logement. Ainsi, le CEL est ouvert à toute personne physique, qu’elle soit majeure ou mineure. Comme il n’est pas limité dans le temps, il peut être contracté à tout moment.

 

Cependant, une personne ne peut posséder qu’un seul CEL et le montant de son épargne est plafonné à 15 300 €.

De plus si sa formule est souple, la rémunération est peu attractive, son taux de rémunération ne dépasse pas 0,5%.

 

Il représente donc un intérêt pour les petits épargnants qui ont à terme un projet immobilier.

De plus, pour bénéficier d’une prime d’Etat et d’un prêt, le CEL doit avoir été ouvert au moins 18 mois plus tôt. Il est aussi demandé de justifier que l’argent sera utilisé pour financer l’achat ou la rénovation d’un bien. Ainsi, si vous n’empruntez pas à l’issue de votre placement, le CEL rapporte les mêmes intérêts qu’un livret A.

 

Le Compte épargne logement est un support facile d’accès et d’utilisation. Il offre une disponibilité permanente des sommes que vous placez, mais avec une rémunération souvent peu attractive et un droit à un prêt restreint. Le montant du prêt accordé ne dépassant pas 23 000 € maximum, le CEL est souvent privilégié pour des travaux.

Bien qu’on puisse coupler le financement d’un projet immobilier sur la base d’un CEL et d’un PEL pour bénéficier d’un prêt plus élevé, cela peut s’avérer être un véritable casse-tête car il faut combiner de nombreux critères différents : date d’ouverture, ancienneté de la phase d’épargne, montant des intérêts, montant de l’épargne, durée de remboursement, etc.

 

C’est un produit en somme plutôt limité financièrement et qui ne convient pas à un projet immobilier de grande envergure.

 

L’investissement immobilier en direct pourrait s’avérer plus rentable et plus rapide pour vous constituer un patrimoine.

 

 

AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :