Aller au contenu principal

Comment défiscaliser ?

Défiscaliser est une stratégie d’optimisation fiscale qui fait suite à un investissement dans un secteur particulier. Explications de son fonctionnement.

 

Pour défiscaliser, il faut d’abord investir de l’argent afin de pouvoir diminuer son assiette fiscale. Il faut donc l’envisager aussi comme une stratégie patrimoniale, et pas seulement comme une manière de payer moins d’impôts. Dans cet article, vous verrez comment adapter cette stratégie selon vos moyens et vos besoins.

 

  1. AVANT DE DEFISCALISER : VERIFIER VOTRE TRANCHE D'IMPOSITION
  2. COMMENT DEFISCALISER : EN INVESTISSANT
  3. DEFISCALISER REPOND A UNE LOGIQUE DE RENTABILITE
  4. QUEL IMPOT PEUT ON DEFISCALISER

 

Comment défiscaliser ?
 

 

Avant de défiscaliser : vérifiez votre tranche d’imposition

C’est la base de votre stratégie fiscale : avant de connaître votre marge de manœuvre, il est capital de réaliser un bilan de votre situation financière et de votre patrimoine. Vous aurez alors une vision précise de votre tranche marginale d’imposition (TMI), c’est-à-dire le taux d’imposition qui s’applique à votre revenu imposable, selon un barème progressif. Vous pourrez ensuite calculer précisément le montant de votre impôt et l’économie que vous souhaitez réaliser.

 

On distingue 3 façons de défiscaliser que l’on peut cumuler mais notez que les avantages fiscaux sont évidemment plafonnés :

  • la réduction du revenu imposable : on diminue le montant du revenu à déclarer, et donc, la tranche marginale d’imposition.
  • la réduction d’impôt : on diminue directement le montant de l’impôt à payer.
  • le crédit d’impôt : c’est une réduction d’impôt sous la forme d’un remboursement.
 

 

Comment défiscaliser : en investissant

Le principe de défiscalisation, c’est qu’il faut être capable d’engager un minimum d’argent. Cependant, il est possible d’investir à crédit et les intérêts d’emprunt sont déductibles des revenus à déclarer.

Aussi, en fonction de votre capacité de crédit ou d’investissement, vous pouvez opter pour les formules suivantes :

  • fonds d’investissement de proximité : ticket d’entrée à 1000€ en moyenne
  • SCPI : ticket d’entrée à 5000€ en moyenne
  • Girardin : entre 10.000 et 15.000€
  • Pinel : entre 100.000 et 130.000€
  • Loi Malraux ou Monuments Historiques : au moins 200.000€

 

De plus, pour pouvoir défiscaliser, il faut accepter de faire un effort supplémentaire. Par exemple, pour bénéficier du dispositif Pinel, il est demandé de louer le bien à un loyer plafonné pendant 6, 9 ou 12 ans. Le non respect des règles ou la vacance locative entraîne l’annulation de l’avantage fiscal.

 

 

Défiscaliser répond à une logique de rentabilité

Comme tout investissement, le placement dans tel ou tel produit ne peut s’envisager uniquement dans un logique de défiscalisation. Il doit répondre à une logique de rémunération et de constitution ou renforcement du patrimoine. Que vous optiez pour un investissement immobilier ou financier, il faut comprendre l’historique des rendements, la fiabilité des produits et la solidité du gestionnaire.

 

 

Quel impôt peut-on défiscaliser ?

L’impôt sur le revenu est celui qui présente le plus de mécanismes de défiscalisation, avec un impact immédiat ou différé, suite à un investissement en France métropolitaine et DOM-TOM. On retient le plus souvent les dispositifs immobiliers Pinel et Pinel outre-mer, Girardin immobilier, Malraux, Monuments Historiques et Bouvard  ainsi que les dispositifs de défiscalisation financières comme le Girardin industriel,  les FCPI, les FIP, le mandat de gestion et les SCPI fiscales.

 

Il existe aussi des dispositifs de défiscalisation de l’impôt solidaire sur la fortune (ISF), comme le démembrement de propriété, les dispositifs de défiscalisation financière FCPI, FIP et le mandat de gestion avec impact immédiat l’année de la souscription des parts. Notez que les revenus fonciers sont d’ordinaire doublement taxés puisque soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux. Cependant, il est possible de diminuer le montant de la base taxable, via le dispositif de défiscalisation immobilière du déficit foncier ou le régime du loueur en meublé. Enfin, l’impôt sur les sociétés (IS) est un impôt particulièrement réglementé. Seuls 2 dispositifs de défiscalisation existent : le Girardin immobilier et le Girardin industriel.

 

 

 

AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :