Aller au contenu principal

Comment payer moins d’impôts ?

Au moment de remplir sa déclaration de revenus, il est bon de connaître les moyens légaux pour réduire ses impôts. Nos conseils et explications.

A chaque printemps l’histoire se répète, vous devez déclarer vos revenus et verser votre contribution à l’Etat. Et chaque année vous vous posez la même question : Comment payer moins d’impôts ?

Dans un premier temps il est important de savoir que l’optimisation fiscale est une question d’anticipation. En effet, bénéficier d’avantages fiscaux, sous la forme de réductions ou de déductions d’impôts, relèvent de choix à prendre en amont.

Dans cet article, nous allons aborder quelles sont les décisions les plus courantes.

 

 

Comment payer moins d’impôts ?
 

 

5 méthodes pour payer moins d’impôts

La façon la plus efficace de payer moins d’impôts est généralement de soutenir l’économie.

Aussi, plusieurs investissements vous permettent de profiter d’avantages fiscaux particulièrement intéressants :

 

 

1. Les Fonds d'investissement dans l'innovation (FCPI) et Fonds d’Investissement de Proximité

Il s’agit d’un organisme de placement collectif, qui permet aux particuliers d’investir dans l’économie réelle. 70% minimum de l’actif collectif doit être injecté dans des PME innovantes et non cotées en Bourse. Les FCPI offrent une réduction d’impôt à hauteur de 18% des sommes investies, avec un plafond à 12.000€ par personne, 24.000€ pour un couple. Notez que si vous investissez dans un FIP en Corse, la réduction grimpe à 38% de l’argent placé.

 

 

2. Les associations caritatives

Verser de l’argent à une organisation d’aide aux personnes en difficulté vous apporte une réduction d’impôt de 75% des sommes versées, dans la limite de 20% de vos revenus. À partir d’une donation de 536€, la réduction d’impôt est de 66%. De même, faire un don à une œuvre d’intérêt général ou d’utilité publique permet une réduction de 66%.

 

 

3. L’investissement dans une PME

Souscrire au capital d’une petite ou moyenne entreprise vous permet de jouir d’un très bel avantage fiscal, à condition de remplir un certain nombre de règles précises. Ainsi, la société doit exister depuis moins de 5 ans, être en phase d’amorçage, de démarrage ou d’expansion. Elle doit réaliser moins de 10 millions de chiffre d’affaires et employer moins de 50 salariés. Alors, il vous est offert une réduction de 18% de l’investissement, qui ne peut dépasser 50.000€ pour une personne seule, 100.000€ pour un couple. Attention toutefois, vous devez garder vos titres durant les 5 années suivantes, auquel cas cette réduction d’impôts vous sera reprise.

 

 

4. La location meublée

Pour payer moins d’impôt, il existe de nombreuses solutions dans le secteur immobilier. L’investissement dans la location meublée non professionnelle en est une. Grâce au dispositif Censi-Bouvard, il est possible de réduire son impôt sur le revenu, dans la limite du prix de revient de logements plafonnés à 300.000€, à hauteur de 11% du prix HT, pendant 9 ans. Ajoutez à cela que vous pouvez récupérer la TVA de votre acquisition, il est possible de récupérer jusqu’à 20% du prix investi, à condition de louer le bien en meublé, pendant au moins 20 ans.

 

 

5. La loi Pinel et l’investissement locatif dans un logement neuf

C’est une réduction d’impôts les plus en vogue. On estime de plus 25.000 ménages ont bénéficié en 2015 de cette diminution qui peut atteindre jusqu’à 6 000€ par an. Pour cela, il est demandé d’investir dans l’achat d’un logement neuf, en zone tendue et de le louer, en tant que résidence principale.

 

Pour le bien est loué pendant une longue période, plus la réduction fiscale est avantageuse :

  • 12 % du montant de l'investissement pour 6 ans (2% par an)
  • 18% pour 9 ans (2% par an)
  • 21% pour 12 ans (2% les 9 premières années puis 1%)

 

Cette diminution est par ailleurs plafonnée à 63 000 euros sur 12 ans. Il est possible de louer le bien à un ascendant, un descendant ou tout autre personne proche, à condition qu’elle ne fasse pas partie de votre foyer fiscal.

 

Ainsi, il existe de nombreuses solutions pour payer moins d’impôts. Cependant, le choix de l’investissement dans l’immobilier ajoute à l’objectif premier de défiscalisation une dimension de création de patrimoine, synonyme de sécurité et de revenus complémentaires.

 

 

 

AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :