Aller au contenu principal

L’investissement locatif : les modes de défiscalisation

Investir dans l’immobilier locatif vous permet de vous constituer un patrimoine solide et d’en percevoir des loyers.

Grâce aux différents dispositifs mis en place par le gouvernement tels que la loi Pinel, Malraux ou Censi Bouvard, vous pouvez même prétendre à bénéficier d’avantages fiscaux et réduire ainsi significativement vos impôts. Encore faut-il faire les bons choix.

 
  1. L’IMMOBILIER LOCATIF AVEC LA LOI PINEL
  2. L’IMMOBILIER LOCATIF AVEC LE STATUT LMNP
  3. L’IMMOBILIER LOCATIF AVEC LE DISPOSITIF COSSE
  4. L’IMMOBILIER LOCATIF AVEC LA LOI MALRAUX
  5. L’IMMOBILIER LOCATIF DANS UN MONUMENT HISTORIQUE
  6. L’IMMOBILIER LOCATIF AVEC LE DEMEMBREMENT DE PROPRIETE

 

investissement locatif et défiscalisation
 

L’immobilier locatif avec la loi Pinel

Successeur de la loi Duflot, le dispositif Pinel a été prolongé jusqu’à fin décembre 2021. Cet avantage fiscal vous permet de déduire jusqu’à 63.000 euros de vos impôts en investissant dans un bien immobilier neuf. Celui-ci doit être situé en zone éligible, et être loué en tant que résidence principale non meublée pendant une certaine durée, en respectant des plafonds de ressources et de loyer.

Il est à noter que plus la durée de location est longue et plus la réduction fiscale est importante. En louant votre bien sur une période de 6 ans, vous pourrez déduire 12% de son prix de vos impôts ; -18% sur une période de 9 ans et -21% sur une période de 12 ans.


Le plus ? Vous pouvez obtenir un rendement net moyen de 3 à 3,5% par an.


widget-simulateur-pinel-illustration

Ana qui épargne 100€/mois économise 11 574€ d'impôts sur 9 ans

... et vous ?

Capacité d'épargne mensuelle

100


 

L’immobilier locatif avec le statut LMNP

Depuis 1949, le statut LMNP (ou Loueur Meublé Non Professionnel) permet aux propriétaires de louer leur bien immobilier en partie ou en totalité, tout en percevant des revenus locatifs.

La somme de ces revenus ne doit cependant pas excéder 23.000 euros par an ou 50% des revenus annuels globaux pour le propriétaire. Ils sont imposés au titre des BIC (ou Bénéfices Industriels et Commerciaux) et disposent d’un abattement de 50% avec le régime micro foncier.

Il est à noter que dans le cadre d’une résidence de service, la gestion locative est gérée par le bailleur et non le propriétaire. Vous avez également la garantie de percevoir votre loyer chaque mois, que votre bien soit loué ou non.


Le plus ? Vous pouvez obtenir un rendement net moyen jusqu’à 4% par an.


Calculez votre économie d’impôts avec notre simulateur LMNP

 

SIMULATEUR LMNP


L’immobilier locatif avec le dispositif Cosse

Successeur de la loi Borloo, le dispositif Cosse ancien vous permet de bénéficier d’une déduction de vos loyers jusqu’à -85% sur votre revenu foncier imposable.

 

Le bien immobilier ancien que vous achetez doit se situer dans des zones spécifiques du dispositif Pinel. Vous avez la possibilité de le louer vide en tant que résidence principale sur une durée de 6 ou 9 ans au secteur social, sous convention de l’ANAH.


Le plus ? Vous pouvez obtenir un rendement net moyen jusqu’à 5% par an.


 
 

L’immobilier locatif avec la loi Malraux

La loi Malraux concerne les investissements locatifs réalisés dans l’immobilier ancien et réhabilité situé en centre-ville historique.

 

La réduction d’impôts peut s’élever à 22% pour les immeubles situés en Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager et à 30% des dépenses pour ceux situés en secteurs sauvegardés.

Il est à noter que les travaux doivent être suivis par un architecte des Bâtiments de France et leur montant est plafonné à 400.000 euros sur une période de 4 années consécutives.


Le plus ? Vous pouvez obtenir un rendement net moyen d’environ 2,5% par an.


N'hésitez pas à contacter un de nos conseillers

Pour plus d'informations sur l'investissement immobilier

 

Contacter un conseiller


 

L’immobilier locatif dans un monument historique

 

La loi monuments historiques est une loi de défiscalisation déplafonnée.

Pour pouvoir en bénéficier, il vous faut acquérir un bâtiment classé et le conserver pendant une durée minimale de 15 ans.

 

Le plus ? Vous pouvez déduire 100% des intérêts d’emprunts, des charges d’entretien et de restauration de vos revenus fonciers.


 

L’immobilier locatif avec le démembrement de propriété

 

Le démembrement de propriété ou l’achat en nue-propriété, permet d’acquérir un bien immobilier dont la valeur est décotée de 40% à 50%.

 

L’usufruitier le loue, perçoit les revenus locatifs et règle les charges afférentes, pendant une durée de 15 à 20 ans. A l’issue de cette période d’usufruit, c’est vous le nu-propriétaire qui récupérez la pleine propriété du bien, le louez et en percevez des loyers.

 

Le plus ? Si vous percevez déjà des revenus locatifs, vous pourrez déduire les intérêts du crédit finançant votre investissement en nue-propriété de vos loyers.




AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :