Aller au contenu principal

Qu'est ce que le livret A ?

Le livret A est un compte d’épargne dont les intérêts sont exonérés d'impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. Son histoire et ses caractéristiques.

Le livret A est un compte d’épargne réglementé de droit français. Très populaire, c’est le placement le plus répandu dans les ménages français. Distribué par tous les établissements bancaires, son taux de détention est passé à 76 % en 2015, selon une enquête de l’INSEE publiée dans le Journal du Net.

Le livret A est accessible à toute personne, majeure ou mineure.

Il fonctionne comme un compte d’épargne ordinaire : vous placez de l’argent et recevez des intérêts annuels. Ces revenus sont exonérés d’impôt et de prélèvements sociaux. Votre argent est disponible à tout moment et vous effectuez des versements quand vous le souhaitez.

 

  1. HISTOIRE DU LIVRET A
  2. A QUOI SERT L'ARGENT DU LIVRET A ?

 

Qu'est ce que le livret A ?

 

L’histoire du livret A

Ancêtre des produits d’épargne, le livret A existait avant le 20e siècle. Il n’a cessé d’évoluer au fur et à mesure des réglementations, que ce soit en matière de taux d’intérêts ou de plafonds. Malgré des fluctuations importantes, il reste le produit d’épargne le plus utilisé en France.

 

Les dates clés du livret A

  • 1818 : création du livret d’épargne, dont le nom sera plus tard changé afin de le distinguer des autres produits financiers. À l’origine, le livret avait pour but de permettre à l’État de compenser les manques de capitaux résultant des guerres successives.
  • Entretemps, le livret A avait permis de favoriser l’injection de capitaux et les réinvestissements en matière d’épargne.
  • 1930 : quelque 100 000 Français détiennent un livret A. Une dizaine d’années plus tard, le livret d’épargne attire de plus en plus.
  • 1975 : le livret A, alors fourni par les banques historiques, est concurrencé par le livret Bleu. Les deux produits d’épargne remplissent la même fonction et répondent aux mêmes réglementations.
  • 2007 : l’État décrète que toutes les banques et compagnies d’assurances peuvent désormais proposer le livret A.
  • 2010 : outre les fournisseurs historiques, de nombreux établissements bancaires proposent aussi le livret A dans leur répertoire de produits d’épargne.

 

À quoi sert l'argent du Livret A ?

Tout particulier, majeur ou non, peut ouvrir un compte Livret A auprès de toutes les banques, dont les fournisseurs historiques et toutes les banques qui opèrent dans les produits d’épargne réglementés. Une fois le compte ouvert, le souscripteur peut effectuer librement des versements et des retraits, tout en sachant que les opérations en espèces doivent être d’un montant minimal de 1,5 € pour la Banque Postale, et de 10 € pour les autres banques.

 

L’argent investi dans la totalité des produits d’épargne (y compris le livret A) est géré par la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) qui, sous l’initiative de l’État, finance des projets sous forme de prêts de différentes natures :

  • logement social : financé à hauteur de 70% par les prêts de l’État
  • structures d’hébergement pour des personnes fragilisées ;
  • grands projets de l’État incluant construction et rénovation de structures publiques (hôpitaux, universités, bâtiments administratifs…) ;
  • prêts et micro-crédits pour le financement et la promotion des PME.

 

 

 

AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :