Aller au contenu principal

Déclaration LMNP : déclarer les revenus d’une LMNP

Le statut de LMNP (loueur meublé non professionnel) apporte de nombreux avantages aux professionnels (défiscalisation, amortissement, etc.). Pour cela, vous devez respecter certaines conditions, notamment au sujet de la fiscalité. Pour un débutant, ce n’est pas toujours facile de s’y retrouver entre les différentes modalités de ce dispositif ! C’est pourquoi CommentPlacerMonArgent.fr vous aide à déclarer correctement vos revenus de LMNP.

 

1 - Choisir son régime fiscal

2 - Focus sur le régime du micro BIC

3 - Focus sur le régime réel simplifié

4 - Les revenus concernés

5 - La déclaration de revenus

 

Déclarer les revenus d'une LMNP

 

1 - Choisir son régime fiscal

Le statut LMNP laisse le choix entre deux régimes fiscaux :

  • Le régime micro-BIC ;
  • Le régime réel.

Celui-ci s’applique automatiquement si vos recettes locatives annuelles sont de 70 000 € ou plus. Si elles y sont inférieures, c’est le régime micro-BIC qui s’applique. Vous pouvez cependant choisir le régime réel.

C’est à vous de calculer quel régime est le plus avantageux financièrement pour vous. Vous pouvez pour cela utiliser un simulateur en ligne.

 

 

2 - Focus sur le régime du micro-BIC

Le régime micro-BIC offre plusieurs avantages fiscaux au loueur LMNP. Celui-ci déclare en effet ses revenus locatifs au titre des Bénéfices industriels et commerciaux au lieu des Revenus fonciers. En optant pour ce statut, vous profiterez d’un abattement forfaitaire de 50 %, ce qui signifie que seulement la moitié de vos revenus locatifs sera imposée. Pour les locations touristiques, l’abattement atteint même les 71 %.

 

 

3 - Focus sur le régime réel simplifié

Si vous préférez opter pour le régime réel, vous devez en faire la demande avant le 1er février de l’année civile auprès de l’Administration fiscale.

Le régime réel vous permet de déduire une partie importante de vos charges et d’amortir vos dépenses sur plusieurs années. Vous réduisez ainsi le montant des revenus que vous devez déclarer, ce qui réduit le montant de vos impôts.

Les dépenses inférieures à 500 € sont amorties au cours de l’année civile tandis que les plus lourdes dépenses sont amorties sur plusieurs années. Il faut par exemple 25 ans pour amortir une réfection de toiture.

 

 

4 -Les revenus concernés

Vous devez déclarer tous les revenus que vous percevez grâce à la location d’un logement meublé.

Vous bénéficiez du statut de LMNP (loueur meublé non professionnel) si vous répondez à deux conditions :

  • Vos recettes locatives annuelles ne dépassent pas 23 000 € ;
  • Vos recettes sont supérieures aux revenus de votre foyer fiscal.

Si l’un de ces critères n’est pas rempli, vous basculez en statut LMP (loueur meublé professionnel).

 

 

5 - La déclaration de revenus

En tant que loueur LMNP, vous devez déclarer vos revenus issus de la location immobilière en complétant la déclaration n° 2042-C-PRO.

Si vous êtes en régime micro-BIC, vous devez indiquer le montant de toutes les sommes que vous avez encaissées, du loyer aux provisions pour charge, dans les lignes 5ND, 5OD ou 5PD. L’abattement forfaitaire de 50 % s’appliquera alors automatiquement.

Si vous êtes imposé au régime réel, vous devezdéposer une liasse n° 2031 au service des impôts des entreprises (SIE) de votre commune. Il faut une liasse pour chacun de vos exercices.

 

Les questions fréquentes sur la déclaration LMNP

 

✅ Qu’est-ce que le formulaire P0i ?

🏠 Ce formulaire représente une étape obligatoire pour tout loueur en LMNP. Il permet en effet de déclarer votre activité de location auprès du greffe du Tribunal de commerce. Il faut le faire dans les 15 jours qui suivent la mise en location de votre bien.

✅ Que risquez-vous pour un retard de déclaration fiscale ?

🏠 La date limite de transmission de vos liasses fiscales LMNP est fixée au deuxième jour ouvré après le premier mai. Les pénalités suite à un retard de déclaration sont ensuite examinées au cas par cas.

✅ Comment cesser son activité de LMNP ?

🏠 Vous devez vous adresser au greffe du Tribunal de commerce et lui adresser le formulaire P2 P4i.

✅ Puis-je mettre à la location le logement dans lequel je vivais ?

🏠 Oui, c’est possible. Sur le P0i, vous devrez alors indiquer la date de votre départ comme le début de votre activité de LMNP.