Aller au contenu principal

4 astuces pour optimiser le dispositif Pinel

Vous souhaitez investir avec le dispositif Pinel ? Pour tirer pleinement profit de ce placement, nos conseils pour respecter 4 règles de base.

 

Comme tout investissement, le dispositif Pinel présente des avantages mais aussi des risques. Il ne s’agit pas de foncer tête baissée pour profiter de ce système de défiscalisation. Au contraire, il convient d’agir avec prudence, mesure et intelligence. Rappel des principes de base qui vous permettront d’éviter certains écueils et d’optimiser la rentabilité de votre placement.

 

4 astuces pour optimiser le dispositif Pinel
 

Dispositif Pinel : nos 4 recommandations

 

1. Soyez stratégique quant au choix de l’emplacement

Cela vaut pour le dispositif Pinel comme pour toute forme d’investissement immobilier. La localisation du bien est un critère déterminant dans la réussite de votre projet. Optez pour une ville dynamique. Favorisez les métropoles en croissance. Comme Montpellier, Toulouse, Nantes, Bordeaux, Lyon ou bien sûr Paris.

 

Lien vers : "Comment choisir un emplacement pour un investissement locatif Pinel

Vérifiez l’accessibilité du quartier et du logement. Est-il situé à proximité des transports en commun ? Y a t-il des emplacements de parking ? De même, quelles sont les infrastructures existantes en termes de commerces, d’écoles, d’hôpitaux, de parcs, etc.

 

En fonction des propositions à proximité du bien, vous pourrez cibler un profil spécifique de locataire. Ne vous laissez pas guider par un "coup de cœur". Mettez votre ressenti pour le bien de côté et réfléchissez au contraire aux caractéristiques qui plairont au plus grand nombre. Enfin, penchez-vous sur les spécificités du marché immobilier du quartier que vous avez retenu.

 

De même, n’oubliez pas que pour être éligible au dispositif Pinel, le bien doit obligatoirement être situé sur une de ces 3 zones : zone A, zone A bis et zone B1.

 

Zone Pinel 2018
Zone A bis Paris et 29 communes de la petite couronne parisienne
Zone A Agglomérations de l’Île-de-France ainsi que la Côte d’Azur, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier et le genevois français (partie française de l’agglomération de Genève)
Zone B1 Agglomérations de + de 250.000 habitants, la grande couronne parisienne, certaines communes considérées comme chères telles que La Rochelle, Bayonne, Cluses, Annecy, Chambéry, Saint-Malo, les départements d’Outre-Mer, la Corse et Outre-Mer

zone eligible au pinel

 

 

2. Sélectionnez le bon locataire

Un autre impératif pour toute personne qui se lance dans l’aventure de la location est de choisir précautionneusement son locataire. Pour cela, l'idéal reste de confier la gestion de son bien à un service de gérance comme le proposent la plupart des promoteurs, et ce, d'autant plus que ces frais seront a priori déduits de vos revenus.

 

Afin d’éviter les retards et toute autre déconvenue, la loi vous permet de demander plusieurs documents attestant la solvabilité des candidats locataires. Il s’agit d’une copie de son contrat de travail, ses derniers avis d’imposition ainsi qu’une quittance des derniers loyers.

 

De plus, ces documents sont essentiels afin de déterminer que les locataires ne dépassent pas les plafonds de ressources fixés, seuils qui permettent aux propriétaires de bénéficier effectivement de la réduction d’impôt.

 

Situation de votre foyer fiscal Zone A bis Zone A Zone B1
Personne seule 37 126 € 37 126 € 30 260 €
Couple (mariage ou Pacs) 55 486 € 55 486 € 40 410 €
Personne seule ou couple ayant 1 personne à charge 72 737 € 66 699 € 48 596 €
Personne seule ou couple ayant 2 personnes à charge 86 843 € 79 893 € 58 666 €
Personne seule ou couple ayant 3 personnes à charge 103 326 € 94 579 € 69 014 €
Personne seule ou couple ayant 4 personnes à charge 116 268 € 106 431 € 77 778 €
Majoration par personne à charge supplémentaire 12 954 € 11 859 € 8 677 €

Légende : Éligibilité des locataires à un appartement Pinel en fonction de leurs situation civile et revenus fiscaux

 

 

3. Évaluez sérieusement vos capacités de financement

Bien des sites et agents immobiliers présentent le dispositif Pinel comme la solution miracle pour gagner de l’argent. En réalité, l’avantage fiscal est réel pour les personnes fortement imposées. Avant toute chose, vérifiez que la loi Pinel est adaptée à votre situation. Prenez le temps de calculer l’avantage dont vous pourriez bénéficier.

 

Définissez les objectifs de ce placement, à court, moyen et à long terme. Il ne faut pas perdre de vue qu’il s’agit d’un investissement, qui mobilise des ressources. Même si vous pouvez solliciter un établissement bancaire pour obtenir un financement, il est essentiel d’assurer la pérennité de votre projet. Anticipez le plus en amont le montage financier que vous devrez mettre en place.

 

En effet, suite à l’engagement locatif, pendant 6 à 12 ans, vous serez dans l’incapacité de revendre le bien. Vous devez être certain que vous pourrez bien en mesure de le rembourser et d’en assurer les différents frais. Un placement dans la pierre, même si cela constitue très souvent un bon placement, cela ne doit pas être pris à la légère.

 

Alors prenez le temps de vous renseignez et n’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour vous guider dans toutes les étapes.

 

 

4. Faites-vous accompagner

Suite logique du point précédent. Ne vous lancez pas seul dans l’aventure de l’investissement locatif via le dispositif Pinel. Les démarches sont longues et les obligations administratives nombreuses.

 

De la prospection d’un promoteur, à la découverte des plans, des visites de chantier à la remise des clés, de la recherche de locataires à la signature du bail, il faut s’armer de patience et de pugnacité !

 

Le marché immobilier évolue sans cesse. Un conseiller en gestion du patrimoine pourra vous apporter une expertise précieuse dans le choix de votre investissement. De même, une agence immobilière pourra prendre en charge les nombreuses procédures et compléter les papiers nécessaires à votre place.

 

Voyez Comment Placer Mon Argent peut vous guider pendant toutes les étapes de votre projet immobilier.