Aller au contenu principal

Comment diversifier son patrimoine ?

Il n’est jamais trop tôt pour concevoir une stratégie patrimoniale mais à chaque âge correspond une étape clé pour diversifier son patrimoine. Explications.

Diversifier son patrimoine est la méthode à préconiser pour assurer l’avenir de ses biens. Dans cet article, vous découvrirez comment répartir vos placements, en fonction de votre âge, de votre situation familiale et de votre profil. En effet, un trentenaire paie généralement moins d’impôts mais manque de trésorerie tandis qu’un retraité cherche plutôt des investissements lui permettant de défiscaliser son épargne.

 

  1. DE 20 A 30 ANS : COMMENT DIVERSIFIER SON EPARGNE ?
  2. ENTRE 30 ET 40 ANS
  3. COMMENT DIVERSIFIER SON PATRIMOINE AVANT LA RETRAITE
  4. A L'AGE DE LA PENSION

 

Comment diversifier son patrimoine ?
 

 

De 20 à 30 ans : comment diversifier son épargne ?

Étudiant, vous possédiez déjà un livret A, ouvert peut-être depuis de longues années. En entrant dans la vie active, vous souhaitez commencer à épargner pour assurer votre futur. Si cotiser pour une retraite vous semble loin, l’immobilier apparaît comme une solution de choix. Que ce soit pour y vivre ou pour un investissement locatif, qui constituera un apport plus tard. À ce stade, la règle d’or pour diversifier votre patrimoine, c’est d’assurer avant tout l’épargne et les placements sûrs à long terme.

Entre 30 et 40 ans

Vous êtes installés et commencez à jouir de revenus de plus en plus confortables. C’est le moment de gérer votre patrimoine en le répartissant au mieux. Pensez par exemple à l’assurance-vie, dont la fiscalité devient particulièrement avantageuse au bout de 8 ans. Si vous n’êtes pas encore propriétaire, n’oubliez pas les PEL et CEL, qui pourront vous donner un joli coup de pouce dans quelques années et faciliteront l’achat de votre résidence principale.

 

 

Comment diversifier son patrimoine avant la retraite ?

Désormais, il est temps de penser aux placements qui autorisent de belles déductions fiscales, pour éviter de payer trop d’impôt sur le revenu. C’est l’âge de la fructification du patrimoine. De nombreuses options existent, notamment dans l’immobilier. Voyez du côté des résidences de services, qui proposent des solutions fiscales particulièrement avantageuses. Pensez aux nombreux avantages offerts par la loi Pinel : un investissement locatif dans le neuf, qui sera aussi un bien à transmettre dans le cadre de votre succession. Vous pouvez aussi opter pour des placements qui vous permettront de toucher un revenu supplémentaire au moment de partir à la retraite, comme un PERP,  PERCO ou un PEE.

 

 

À l’âge de la pension

À 62 ans, vous souhaitez diversifier votre patrimoine afin d’augmenter vos revenus mensuels et maintenir votre train de vie. Certes, l’assurance vie est un placement qui dégage des revenus défiscalisés mais il y aussi les SCPI (sociétés civiles de placement immobilier) pour compléter vos revenus immédiatement grâce à des rendements attractifs et immédiats. Le tout, sans le souci de la gestion immobilière.

 

Il existe de nombreuses solutions pour diversifier votre patrimoine, selon votre situation, vos besoins et vos envies. N’hésitez pas à prendre contact avec votre gestionnaire de patrimoine qui saura vous conseiller les investissements les plus rentables et les mieux adaptés.

 

 

 

AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :