Aller au contenu principal

Comment fonctionne le Plan d'épargne retraite populaire ? (PERP)

Le plan d’épargne retraite populaire PERP est un produit d’épargne qui permet de toucher une rente ou un capital à partir de l'âge de la retraite.

Le PERP est proposé aux personnes en activité, désireuses de s’assurer un revenu complémentaire lors de leur départ à la retraite. Volontaire, il fonctionne de façon assez libre et propose plusieurs options de déblocage. Dans cet article, vous verrez en détail les conditions pour souscrire ce genre de contrat ainsi que les principes généraux de son fonctionnement.

 

  1. QUI PEUT OUVRIR UN PERP ?
  2. COMMENT ALIMENTER UN PERP ?
  3. QUAND PEUT ON BÉNÉFICIER DE L’ÉPARGNE DU PERP ?

 

Comment fonctionne le Plan d'épargne retraite populaire ? (PERP)
 

 

Qui peut ouvrir un PERP ?

Le PERP est un produit facultatif, libre et ouvert à tous. Il n’existe ni condition d’âge ni de revenu pour souscrire à un plan d’épargne pour la retraite populaire. De manière générale, il est toutefois recommandé aux personnes toujours en activité, qui n’ont pas accès à un PERCO ou contrat Madelin, désireuses de préparer leur retraite et de s’assurer un revenu complémentaire, via l’épargne accumulée.

 

3 types de PERP coexistent :

  1. PERP permettant une rente viagère différée
  2. PERP permettant la constitution d'une épargne convertie en unités ou points de rente
  3. PERP permettant la constitution d'un capital converti en rente viagère
 

 

Comment alimenter un PERP ?

Vous pouvez ouvrir votre PERP à n’importe quel moment de votre carrière. Particulièrement flexible, ce produit ne vous impose aucun montant, aucune fréquence de versements ni de durée d’épargne minimum. Il n’y a aucune obligation. En clair, vous pouvez alimenter votre PERP à votre rythme, quand vous le voulez, en fonction de vos capacités.

Notez qu’il existe quand même 2 formules :

  • versements libres
  • versements programmés, avec un minimum à l’ouverture et un minimum annuel, à définir lors de la signature du contrat.

 

L’organisme qui gère votre PERP, et qui peut être, au choix une banque, une compagnie d’assurance ou un organisme de prévoyance mutuelle doit respecter les obligations suivantes :

 

  • vous informer régulièrement de l'évolution du compte
  • vous informer tous les ans sur le montant des frais éventuellement prélevés
  • vous communiquer une estimation de la rente viagère qu'il devra verser à l'assuré
  • Préciser les conditions de transfert de votre contrat

 

Un des intérêts du PERP, c’est qu’il permet de réduire votre revenu imposable, en déduisant la totalité des sommes versées sur le plan, à hauteur du plafond inscrit sur votre avis d’imposition. De plus, vous pouvez aussi mutualiser les plafonds avec votre époux.se ou partenaire de PACS. Ainsi, il est possible d’imputer sur le plafond de déduction de votre partenaire, s’il ne l’a pas utilisé dans sa totalité.

 

 

Quand peut-on bénéficier de l’épargne du PERP ?

En principe, l’épargne est bloquée jusqu’à l’âge de la retraite. Lors de la liquidation de la pension d'un régime obligatoire d'assurance sociale, le PERP est alors normalement liquidé sous forme de rente viagère. Vous pouvez aussi demandez à toucher votre épargne sous forme de capital, mais seulement à 20% du montant accumulé. Les 80% restent versés sous forme de rente.

 

Une exception à cette règle existe : vous pouvez demander à percevoir 100% de votre épargne en capital pour financer l’achat de votre résidence principale si vous n’avez pas été propriétaire de votre logement au cours des deux dernières années.

 

Notez également qu’il est possible de récupérer votre épargne avant votre départ à la retraite, en cas de situation exceptionnelle :

  • Invalidité
  • Décès de l'époux ou du partenaire de Pacs
  • Expiration des droits aux allocations chômage
  • Surendettement
  • Cessation d'activité non salariée à la suite d'un jugement de liquidation judiciaire

 

Enfin, sachez que si le souscripteur du PERP décède avant la fin de l’épargne ou pendant le versement de sa rente viagère, le montant acquis sera reversé, toujours sous forme de rente à son époux(se) survivant(e) ou à toute autre personne expressément désigné lors de la signature du contrat.

 

 

 

AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :