Aller au contenu principal

La fiscalité du plan épargne retraite populaire - PERP

Le plan d’épargne retraite populaire permet de bénéficier de certains avantages fiscaux en phase d’épargne, à cumuler au sein de votre foyer fiscal.

Le PERP est un produit d’épargne qui propose les mêmes avantages fiscaux que les autres dispositifs d’épargne retraite. Dans cet article, nous détaillerons le montant déductibles de vos impôts en phase d’épargne et ensuite, les spécificités qui s’appliquent à la fiscalité de votre rente viagère.

 

  1. LA FISCALITÉ DU PERP EN PHASE D’ÉPARGNE
  2. LA FISCALITÉ DU PERP APRÈS DEBLOCAGE

 

La fiscalité du plan épargne retraite populaire - PERP
 

 

La fiscalité du PERP en phase d’épargne

Les versements effectués sur votre plan d’épargne retraite populaire (PERP) sont déductibles de votre revenu imposable, dans la limite de 10% de votre revenu professionnel ou Plafond Annuel de Sécurité Sociale (PASS) en cas d’absence de revenus ou de revenus trop faibles. Pour rappel, le PASS en 2017 était de 39 228 €.

 

De plus, si vos cotisations restent inférieures à ce plafond, vous pouvez reporter la différence non utilisée au cours des 3 années suivantes. Enfin, n’oubliez pas que les sommes versées sur un PERP sont déductibles du foyer fiscal. Aussi, si votre époux.se ou partenaire de PACS n’a pas atteint le plafond de la déduction, un éventuel excès peut être reportée sur sa feuille d’imposition.

 

 

La fiscalité du PERP après déblocage

Lorsque vous percevez la rente viagère au dénouement de votre épargne, celle-ci est soumise au moment du versement, comme les pensions et retraites, à l’impôt sur le revenu, selon le barème progressif et aux prélèvements sociaux. Elle bénéficie toutefois d’un abattement spécifique de 10%.

 

Si vous demandez à percevoir votre épargne accumulée sous forme de capital, vous avez le choix entre le système du quotient prévu pour les revenus exceptionnels et l'imposition au prélèvement de 7,5 %.

 

 

 

AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :