Aller au contenu principal

Comment choisir son placement épargne ?

Entre tous les produits mobiliers et immobiliers, il n’est pas facile de faire le tri et de savoir où placer son épargne. Quelques repères pour vous aider.

Épargner est une envie toute légitime, pour assurer son avenir et celui de ses enfants. Mais le choix entre toutes les sortes de placements relève parfois du casse-tête. Dans cet article, vous apprendrez à choisir votre placement épargne, en fonction de votre situation et de vos besoins.

 

  1. LES QUESTIONS A SE POSER AVANT DE CHOISIR UN PLACEMENT D'EPARGNE
  2. COMMENT PLACER SON EPARGNE DISPONIBLE ?
  3. OU PLACER SON ARGENT A MOYEN TERME ?
  4. OU PLACER SON ARGENT A LONG TERME ?

 

Comment choisir son placement épargne ?
 

 

Les questions à se poser avant de choisir un placement d’épargne

Avant de décider entre les différents placements d’épargne existants, il convient de répondre à des questions essentielles, qui définiront des critères solides pour arrêter votre choix.

  • Pourquoi voulezvous épargner ? En d’autres mots, quel est le but ou quels sont les objectifs de cette épargne. Estce pour acheter un bien dans le futur, pour monter une entreprise, pour préparer une transmission ou pour vous assurer un complément de revenu à l’âge de la retraite ?
  • Quel(s) risques(s) êtesvous prêt à prendre ? En contrepartie de la promesse d’un meilleur rendement, pouvezvous vous permettre de perdre votre capital de départ ? Ou préférez-vous assurer un capital et une petite plus-value ?
  • Quel est l’horizon de placement ? À quelle échéance aurezvous besoin de toucher votre argent ? Combien de temps pouvez-vous le laisser bloqué ?

En répondant à ces 3 questions, vous établissez les fondements de votre stratégie d’épargne et vous pouvez choisir sereinement parmi tous les placements existant sur le marché.

 

Imaginez votre épargne comme un ensemble composé de 3 couches :

  • La 1ère est l’épargne que vous gardez à portée de mains, disponible à tous moments pour faire face aux petits imprévus de la vie.
  • La 2ème est une épargne tournée vers le moyen ou long terme et qui répond à un objectif précis, comme l’achat d’un bien immobilier, un complément de retraite, etc.
  • La 3ème est l’épargne avec laquelle vous pouvez vous permettre de prendre un peu plus de risques, avec des investissements "plaisir". Et de rêver à des rendements performants, sachant que vous pouvez retomber sur un socle suffisamment fort si le placement s’avérait moins rentable que prévu.
 

 

Comment placer son épargne disponible ?

Pour la 1ère couche de votre épargne, il s’agit de choisir un placement qui laisse l’épargne disponible et qui ne souffre d’aucun frais de gestion. Il s’agit alors de vous tourner vers des produits sans risque, mais offrant de faibles perspectives de rendement, comme le Livret A ou le Livret Développement Durable et Solidaire (LDDS).

 

 

Où placer son argent à moyen terme ?

Si vous souhaitez épargner pour préparer un projet immobilier, tournez-vous vers les placements qui feront fructifier votre apport personnel. Un Plan Epargne Logement (PEL) a l’avantage de vous informer à l’avance du taux de rémunération. De plus, il donne droit à une prime d’Etat et à un crédit immobilier à un taux particulièrement intéressant. Mais vous pouvez aussi placer votre épargne dans l’immobilier, notamment via l’investissement locatif dans le neuf et le dispositif Pinel.

 

Si vous souhaitez épargner pour anticiper votre retraite, notez qu’il existe aussi des produits financiers adaptés à la situation. Certains sont proposés en entreprise (comme le Plan Epargne Entreprise PEE ou le Plan d'épargne pour la retraite collectif Perco). D’autres, sont accessibles sur base volontaire, comme le Plan d’épargne retraite populaire (Perp). D’une manière générale, ces produits bloquent un capital versé pendant plusieurs années jusqu’à l’âge de la retraite, où il est reversé, avec plus-values sous la forme d’une rente mensuelle.

 

Une autre solution très populaire pour placer son argent pendant une période relativement longue, l’assurance-vie. Elle peut être souscrite en euros, en unités de compte (pour une meilleure rentabilité) ou mixte. C’est un produit très souple, sur lequel on peut verser ce qu’on souhaite, quand on le souhaite. Au terme, vous touchez votre capital de départ plus les primes. Si vous le décidez, vos successeurs peuvent bénéficier de ces versements, sans subir la fiscalité sur la transmission.

 

 

Où placer son argent à long terme ?

Quand les deux premières couches d’épargne sont stabilisées, on peut diriger une partie de son argent vers des produits plus risqués, c’est-à-dire soumis aux spéculations et à la volatilité des marchés. Quand on bénéficie d’une bonne situation financière, on cherchera à optimiser la fiscalité de ces produits , afin d’éviter de payer trop d’impôt sur le revenu ou de faire baisser son ISF.

 

Parmi les supports d’investissement les plus performants, citons par exemple le Plan d’Epargne en Actions (PEA), qui vous permet de placer votre épargne sur diverses valeurs mobilières. Si vous ne touchez pas à l’argent placé pendant 8 ans, les plus-values réalisées ne sont pas imposables. Autre alternative intéressante, les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier), qui placent votre argent dans des valeurs immobilières variées, sans que vous ayez à vous souciez de la gestion locative.

 

 

 

AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :