Aller au contenu principal

Où et comment placer son argent ?

En fonction du montant à investir, de la prise de risque que vous êtes prêt à prendre et de votre situation patrimoniale, où et comment placer votre argent.

Si vous avez quelques centaines d’euros d’économies ou si vous souhaitez placer plusieurs dizaines de milliers d’euros, vous ne placerez évidemment pas votre argent de la même façon. Dans cet article, vous identifierez les placements attractifs et adaptés à votre situation, qui offrent de belles perspectives de faire fructifier votre capital de départ.

 

  1. COMMENT PLACER SON ARGENT QUAND ON EST UN PETIT ÉPARGNANT ?
  2. COMMENT PLACER SON ARGENT QUAND ON EST UN ÉPARGNANT MOYEN ?
  3. COMMENT PLACER SON ARGENT QUAND ON A UNE GROSSE ÉPARGNE ?

 

Où et comment placer son argent ?
 

 

Comment placer son argent quand on est un petit épargnant ?

Si vous ne possédez pas (encore) de grosses sommes, vous souhaitez quand même faire fructifier votre épargne. Pas question donc de laisser "dormir " cet argent sur un compte à vue.

Optez pour des placements financiers à risque faible ou mesuré :

  • Un plan épargne logement (PEL) : c’est un placement intéressant si vous souhaitez acheter un bien immobilier dans les années à venir. Même si la rentabilité est faible, il offre la garantie d’une prime d’état et de figer le taux maximum auquel vous allez emprunter.
  • Un livret d’épargne réglementé : on peut généralement les cumuler et ils offrent des produits sécurisés, même si le rendement dépasse rarement 2% (pour le livret jeune). Le livret A quant à lui est plafonné à un rendement de 0,75%.
  • Les fonds diversifiés : à partir de 1000€, vous pouvez déjà investir dans la bourse, notamment via un contrat d’assurance vie. Il suffit de placer votre épargne sur des fonds diversifiés, composé à la fois d’actions, d’obligations et de produits monétaires.
 

 

Comment placer son argent quand on est un épargnant moyen ?

À partir d’une épargne d’environ 10.000€, il est temps de diversifier vos placements. Optez pour plusieurs produits : certains plus risqués, d’autres moins rentables et tirez le meilleur parti des placements plus dynamiques.

  • Les fonds en euros dynamiques : ils sont plus performants que les fonds en euros classiques, grâce à un part plus importante réservée aux actions et à l’immobilier de bureau.
  • Les SCPI : ils permettent d’investir dans la pierre et de toucher rapidement des revenus complémentaires, sans contrainte. Toute la gestion locative est prise en charge et vous bénéficiez en plus d’une fiscalité avantageuse.
  • Un produit d’épargneretraite : PERP, PERCO, Madelin… ces placements bloquent votre épargne à long terme mais ils offrent de très belles opportunités aux personnes plutôt en fin de vie active et surtout, aux contribuables taxés à 30% et plus, grâce aux avantages fiscaux.
 

 

Comment placer son argent quand on a une grosse épargne ?

Dès 100.000€ d’épargne, il est nécessaire de se tourner vers des placements financiers ou immobiliers qui permettent de réduire votre enveloppe imposable et de payer moins de taxes. C’est aussi l’occasion de participer à l’économie réelle, en donnant un coup de pouce aux PME, par exemple.

  • Un produit d’épargne : PEA, PEE et assurance vie proposent des produits monétaires diversifiés, combinant produits monétaires, obligations et actions. Ces placements offrent une fiscalité privilégiée, point essentiel pour assurer leur rentabilité.
  • L’immobilier ancien à restaurer : avec un patrimoine de qualité, qu’il sera facile à revaloriser dans le futur, l’achat et la rénovation d’un bien immobilier ancien est un investissement rentable à tous points de vue. Vous bénéficiez d’une décote à l’achat, de réductions fiscales calculées sur le prix d’acquisition et sur le prix des travaux et bien sûr, vous profitez à terme de revenus complémentaires et d’une belle plusvalue à la revente.
  • Le capital d’une PME : investir des actions dans le capital d’une PME est un autre moyen efficace pour diversifier vos placements. Cela vous permet de bénéficier d’une réduction sur l’impôt sur le revenu ou sur l’ISF.

 

 

 

AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :