Aller au contenu principal

Quels sont les meilleurs placements financiers ?

Pour connaître les meilleurs placements financiers, on s’intéresse avant tout aux rendements. Mais la fiscalité est un autre levier à ne pas sous-estimer.

L’année 2017 a marqué une chute spectaculaire des taux de rentabilité des produits financiers préférés des Français : PEL, livret A et autres LDD. D’une manière générale, les placements sûrs rémunèrent peu. À l’inverse, les placements rentables sont aussi plus risqués.

Désormais, les meilleurs placements sont ceux qui combinent une fiscalité avantageuse avec une prise de risque limitée.

Dans cet article, nous avons sélectionné les placements les plus adaptés aux conditions actuelles sur les marchés.

 

  1. TOP 5 DES MEILLEURS PLACEMENTS FINANCIERS
  2. QUELS SONT LES CRITÈRES A ÉVALUER AVANT DE PLACER SON ARGENT ?

 

Quels sont les meilleurs placements financiers ?
 

 

TOP 5 des meilleurs placements financiers

  1. Les produits structurés : il s’agit de placements financiers à capital protégé. Cela signifie que le risque, la durée de placement et rendement sont connus dès le départ. Émis par les banques et compagnies d’assurance, ils contiennent généralement 2 éléments. Une obligation, qui protège le capital et une option, plus risquée qui optimise le rendement du produit. S’ils sont intégrés à un contrat d’assurance-vie, les produits structurés bénéficient d’une fiscalité très avantageuse car les gains soumis à l’impôt ne concernent que les obligations, pas les options.
  2. Les SCPI de rendement : très à la mode, les SCPI permettent de placer son argent sur un actif tangible. Aussi, même si le rendement n’est pas garanti, il n’est pas trop risqué parce que très diversifié sur de nombreux projets immobiliers différents. Elles offrent un revenu complémentaire dès les premiers mois mais sont plutôt recommandées sur le long terme. La fiscalité appliquée sur les loyers perçus est identique à celle des revenus fonciers, c’est-à-dire au barème progressif de l’impôt sur le revenu.
  3. Le dispositif Pinel : c’est également un placement qui permet d’investir dans la pierre, sous la forme d’un investissement locatif dans le neuf. Son atout principal réside dans une réduction fiscale très intéressante, corrélée à la longueur de la location du bien. Non seulement vous touchez un loyer qui apporte un beau complément de revenus, mais en plus, vous économisez sur les impôts jusqu’à 21% de la valeur d’acquisition du bien.
  4. La résidence services : parmi les placements financiers immobiliers les plus attractifs, citons aussi les résidences services qui offrent de belles perspectives de bénéfices sans que vous ayez à vous occuper de la gestion locative. Les résidences étudiantes, par exemple, sont plutôt accessibles en termes de prix et promettent un rendement net de 4 à 5%. De plus, 2 régimes fiscaux avantageux sont disponibles. Le Censi-Bouvard, qui permet de réduire 11% du prix du bien de ses impôts ou le statut de location en meublé non professionnelle qui passe les loyers soumis à l’impôt sur le revenu dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC).
  5. Le Plan d’Epargne en Actions : c’est aujourd’hui un des meilleurs placements financiers pour investir sur les marchés français et européens car il offre, au bout de 8 ans de détention, l’exonération totale d’imposition – hormis les prélèvements sociaux – sur les plus-values. De quoi se constituer un complément de revenu non imposable, versé sous la forme d’une rente viagère. D’autant que cet avantage unique peut se transmettre au veuf ou à la veuve du titulaire du plan.
 

 

Quels sont les critères à évaluer avant de placer son argent ?

  • La rentabilité : c’est la première chose que l’on regarde quand on cherche les meilleurs placements mais le rendement seul n’a pas beaucoup de valeur. Il doit être analysé sous le prisme de la prise de risque et de la durée de blocage du capital.
  • Le risque : nous l’avons vu. Plus un placement promet un rendement élevé, plus le risque est fort. Un produit financier rentable et sans risque, ça n’existe pas ! Si vous voulez placer une petite somme d’argent, privilégiez les produits moins attractifs mais sûrs pour votre épargne, comme un livret A.
  • Le temps : en général, plus le placement est court, moins il rapporte.
  • Les frais : à l’ouverture, de gestion, d’arbitrage… Attention au coût du placement, qui peut largement rogner sur sa rentabilité.
  • La sortie ou liquidité : si vous optez pour l’achat immobilier, pensez que pour bénéficier de remises fiscales, vous nous pourrez par revendre le bien de si tôt. Certains placements financiers exigent aussi le blocage des fonds.
  • La fiscalité : nous l’avons vu, c’est un élément fondamental à prendre en compte avant de placer son argent. C’est souvent votre situation fiscale d’ailleurs qui définit quels sont les meilleurs placements pour vous.

 

 

 

AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :