Aller au contenu principal

Les avantages et inconvénients d’un PEA

Le PEA, fiscalement avantageux promet un rendement élevé mais reste soumis aux risques des crises financières. Quels sont ses avantages et inconvénients ?

Dans un contexte favorable, le PEA est un excellent outil d’épargne. Bien entendu, il est soumis au risque inhérent de tout investissement boursier et n’est intéressant que sur le long terme. Dans cet article, découvrez le détail de ses avantages et de ses désagréments pour envisager le PEA dans votre épargne ou une alternative plus intéressante pour vous.

 

  1. LES AVANTAGES DU PEA
  2. LES INCONVENIENTS DU PEA
  3. QUELLES ALTERNATIVES ?

 

Les avantages et inconvénients d’un PEA
 

 

Les avantages du PEA

  • Le PEA est un outil de diversification de ses placements exonéré de l’impôt sur le revenu, à condition que l’on n’effectue aucun retrait avant le terme du contrat (8 ans). En d’autres termes, c’est un excellent moyen, à long terme, de générer des revenus complémentaires, faiblement taxés.
  • Il donne accès à des investissements européens et permet une plus grande ouverture sur les marchés.
  • Au sein d’un même foyer fiscal, 2 PEA peuvent être ouverts, à raison d’un plan par personne. Un PEA classique ou un PEA assurance peut être complété par un PEA PME.
  • L’ouverture d’un PEA est très facile. S’il est plafonné, aucun versement minimum n’est au contraire requis.
 

 

Les inconvénients du PEA

  • Tout retrait effectué dans les 5 premières années du PEA entraîne la fermeture du compte et la revente de tous les titres. Il retire aussi de facto les avantages fiscaux associés.
  • Les fonds investis dépendent des fluctuations à la hausse des cours des actions. Ainsi, rien ne garantit de réaliser une plusvalue. Le rendement n’est pas assuré, c’est un risque élevé pour votre épargne.
  • Le PEA est soumis à des frais importants, comme des frais d’arbitrage lorsque vous déplacez vos fonds sur un nouveau support.
 

 

Quelles alternatives ?

Il existe de nombreux supports d’épargne : plan d’épargne entreprise et retraite (collectif ou non), plan d’épargne logement, plan d’épargne universel, plan d’épargne populaire, etc. Quelles sont leurs spécificités ?

 

  • Le PEP : le plan d’épargne populaire est un ancien produit financier qui permet de fructifier un capital de départ pendant plusieurs années. Il n’est aujourd’hui plus proposé dans les banques.
  • Le PEU : le plan d’épargne universel est au contraire un nouveau produit, innovant à plusieurs titres. Composé de 3 livrets (un pour le court terme, un pour le moyen terme et un pour le long terme), il rassemble tous les livrets et dispositifs d’épargne pour une vision plus claire de son patrimoine.
  • Le PEL : le plan d’épargne logement bloque des fonds pendant 4 ans en vue d’obtenir un prêt immobilier à un taux avantageux ainsi qu’une prime d’Etat pour financer un projet immobilier.
  • Le PEE : le plan épargne entreprise est un dispositif collectif qui permet aux salariés d’une entreprise de constituer un portefeuille de valeurs mobilières.
  • Le PERP et le PERCO : il s’agit de 2 supports d’épargne pour la retraite. Le premier est individuel tandis que le second est collectif, réservé aux salariés d’une entreprise.

 

 

 

AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :