Aller au contenu principal

Comment fonctionnent les SICAV ?

Les SICAV sont des sociétés d’investissement à capital variable qui donnent accès à un large portefeuille de produits financiers pour diversifier au mieux vos placements.

On entend souvent leur nom sans savoir réellement ce que le terme recouvre. Aujourd’hui, dans cet article, faisons la lumière sur cet organe de placement collectif et voyons en détails comment il fonctionne.

 

  1. QU'EST CE QU'UNE SICAV
  2. COMMENT FONCTIONNE-T-ELLE ?
  3. EXISTE-T-IL PLUSIEURS CATEGORIES
  4. SICAV FCP : QUELLE DIFFERENCE?

 

Comment fonctionnent les SICAV ?
 

 

Qu’est ce qu’une SICAV ?

 

Il s'agit d'une société d'investissement à capital variable, c’est-à-dire un organisme de placement collectif en valeurs mobilières. C’est donc un portefeuille de fonds d'investissement et titres, répartis entre plusieurs instruments financiers.

 

En rassemblant au sein d’un même groupe ces valeurs mobilières, elles tendent à gommer les risques des investissements, au profit de leurs bénéfices. Si une action baisse, la perte sera compensée par la hausse des autres titres. C’est ce qu’on appelle la diversification des risques : investir dans une SICAV au lieu d’acheter directement des actions permet de réduire les risques de son placement.

 

Leur statut juridique prend la forme d’une personne morale : ils sont administrés par un conseil d’administration et les décisions de l’Assemblée Générale sont soumises au vote de leurs actionnaires. À ce titre, on ne peut donc pas les confondre avec les Fonds communs de placements, qui n’ont pas de personnalité morale.

 

 

Comment fonctionne-t-elle ?

Il s'agit d'une société qui rassemble plusieurs produits financiers qu’elles achètent et revendent, en fonction de l’évolution des marchés financiers.

  • action : titre de propriété avec lequel vous devenez actionnaire d’une société
  • obligation : titre de créance qui représente la dette d’une société envers vous
  • valeurs monétaires : matières premières, matières précieuses, œuvres d’art, bouteilles de vin, etc.

 

Les SICAV proposent à leurs clients des parts de la société. Vous ne choisissez pas le titre dans lequel vous voulez investir. Vous avez accès au "package" de la société d’investissement. Tous les jours, elles publient le prix d’émission et de rachat de leurs parts, qui évoluent avec les marchés et en fonction de l’offre et de la demande.

 

En tant que client, vous êtes libre de disposer de vos liquidités et de vendre vos parts quand bon vous semble. De plus, une fois par an, les revenus ou dividendes sont répartis entre les actionnaires ou capitalisés, selon les modalités prises lors de l’Assemblée Générale.

 

Évidemment, passer par les services d’une SICAV nécessite de s’acquitter de frais incompressibles :

  • droit d’inscription : ils varient entre 0,5 et 4,75% de la valeur de vos parts
  • frais de gestion : ils tournent autour d’1% de la valeur de vos parts
 

 

Existe t-il plusieurs catégories ?

Oui, on distingue les SICAV monétaires, les obligataires (composée uniquement d’obligations) et les actions (détentrices uniquement d’actions). Ces deux dernières formes offrent plus de souplesse car elles permettent à une entreprise d'acheter indirectement des obligations ou des actions sans avoir à suivre la valeur des marchés. On notera aussi l’existence de SICAV immobilières.

 

Lire aussi : Comment fonctionnent les SICAV monétaires ?

 

 

SICAV FCP : quelle différence ?

 

SICAV et FCP font tous deux partie des Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières (OPCVM).

 

Dans le premier cas, l'investisseur est actionnaire et peut participer à l'Assemblée Générale pour voter tout comme se porter candidat au sein du Conseil s'Administration. Ce n'est pas le cas dans le cadre d'un FCP qui, lui, est mis sous la responsabilité d'une société de gestion de portefeuille.

 

 

 

AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :