Aller au contenu principal

Où placer son argent après un héritage ?

Suite à un héritage, définissez vos projets financiers afin de planifier au mieux vos placements et investissements. Explications.

Lorsqu’on reçoit un héritage, il n’est pas toujours simple de choisir la façon de disposer cet argent. Entre l’assurance vie, l’épargne sans risque et les investissements boursiers, les alternatives sont nombreuses. Et de fait, il n’existe pas un cas de figure universellement admis.

 

À chacun de constituer un plan de placements personnalisé, en fonction de ses besoins, du niveau de risque qu'il est prêt à supporter et de son patrimoine existant.

 

  1. LES OPTIONS POUR PLACER SON ARGENT APRES UN HERITAGE
  2. CAS PARTICULIERS DE L'IMMOBILIER

 

Où placer son argent après un héritage ?
 

 

Les options pour placer son argent après un héritage

D’une manière générale, souvenez-vous qu’il est toujours préférable de diversifier au maximum ses placements et que les produits les plus sûrs sont aussi les moins rentables.

 

  1. L’assurance vie : ce genre de contrat reste très plébiscité par les épargnants pour sa garantie en capital (sur le fonds euros) et sa fiscalité avantageuse, même si son taux de rémunération n’a cessé de baisser ces dernières années.
  2. L’épargne : livret A, plan épargne entreprise (PEE), plan épargne logement (PEL)… il existe de nombreux produits d’épargne sécuritaires sur lesquels déposer l’argent issu d’un héritage. Tous disposent de leurs spécificités, avec des rendements plus ou moins importants. Leur point commun : bénéficier de revenus complémentaires après une période d’épargne réglementée.
  3. L’investissement boursier : c’est évidemment le placement le plus risqué mais c’est aussi celui qui offre les meilleures possibilités de faire fructifier son argent. Il est cependant réservé aux initiés, même avec l’aide d’une société, d’une banque ou d’un conseiller en investissements financiers (CIF).
 

 

Le cas particulier de l’immobilier

Hériter d’un bien immobilier vous laisse le choix entre plusieurs possibilités.

Entre vente ou location, quels sont les avantages et les inconvénients des deux alternatives :

  • Ainsi, la location vous permet de percevoir des revenus réguliers, sous la forme de loyers. N’oubliez pas cependant que cette solution engendre aussi des frais, une fiscalité particulière et demande du temps de gestion.
  • La vente du bien est favorisée souvent dans le cadre d’une indivision. Elle permet d’augmenter le capital mais elle génère plusieurs taxes, comme impôt sur les plus-values immobilières.

 

L’immobilier peut aussi être un investissement judicieux suite à un héritage, vous pouvez décider d’acheter un bien, pour y vivre ou pour le louer :

  • L’investissement locatif d’un logement neuf permet de défiscaliser pendant 9 à 12 ans une bonne partie de ses revenus, grâce au dispositif Pinel.
  • L’achat d’un bien en tant que résidence principale ou secondaire, donne accès la propriété et donc l’acquisition d’un patrimoine personnel.
  • Le financement de travaux de rénovation d’un bien en vue d’améliorer ses performances énergétiques permet également une déduction fiscale au moment de remplir votre déclaration de revenus.

 

 

 

AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :