Aller au contenu principal

Où placer son argent après une succession ?

Vous venez d’hériter. La question du placement de la succession se pose naturellement. Quelques conseils pour anticiper vos besoins futurs.

Il n’existe pas de vérité absolue en matière de placements financiers. Avant d’aborder les différents placements existants, posez-vous la question de vos projets d’avenir : achat d’une résidence secondaire, préparation de votre retraite, financement des études de vos enfants. À chaque étape de la vie correspondent des besoins spécifiques, qui doivent guider la manière dont vous allez placer votre argent. Evidemment, on ne saurait vous conseiller autre chose que de diversifier vos placements autant que possible : actifs financiers, valeurs immobilières, plan épargne, etc.

 

 

Où placer son argent après une succession ?
 

 

Les options pour placer son argent après une succession

  1. Épargne classique : comme un Livret A, par exemple. C’est une option sans risque et flexible, qui convient pour les petites successions. En effet, le montant du livret A est plafonné à 22.950€ et la rémunération ne dépasse pas 0,75€ d’intérêts annuels.
  2. Plan d'Épargne en Actions (PEA) : Il permet d’investir des sommes plus importantes sur les marchés financiers, tout en contrôlant les risques. Il donne droit également à un avantage fiscal, car les plus-values sont exonérées d’impôts après 8 ans de détention.
  3. L’assurance vie : Elle offre des intérêts plus élevés que les supports d’épargne classiques. C’est un placement sûr, qui permet de placer plus de 150 000 € à un taux avoisinant 2% à 2,5%.
  4. L’immobilier : L’investissement dans la pierre, le placement idéal des français.

    Il y a d’abord l’investissement locatif, qui répond à un triple objectif :

    • La création de revenu : il octroie une rentrée financière mensuelle, grâce à l’encaissement d’un loyer,
    • La création de patrimoine en devenant propriétaire
    • La réduction d’impôts

     

 

Par exemple, la loi Pinel, qui concède une réduction d'impôt pour l'achat et la location d'un bien neuf sur une période donnée.

Ou encore la loi Censi-Bouvard pour les investissements en location meublée (résidences de tourisme, étudiantes, seniors et établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes), un autre dispositif qui permet d’obtenir une réduction d’impôt.

 

De manière plus classique, l’achat d’une résidence secondaire permet de diversifier ses placements, d’investir dans la brique et de rentabiliser, quelques semaines an grâce à la location saisonnière.

 

En d’autres termes, que vous soyez déjà héritier ou que vous vous prépariez à la succession, il est important de savoir comment valoriser au mieux le patrimoine légué. Élu placement préféré des français en 2017, l’immobilier reste avant tout un gage de sécurité, à l'inverse de certains produits bancaires ou actions avec lesquels les Français sont moins à l'aise.

 

 

 

AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :